Les députés ont approuvé jeudi 28 octobre un amendement accordant 254 millions d’euros pour la rénovation de 174 écoles de Marseille dans le projet de loi de finances 2022. Une mesure s’inscrivant dans le plan « Marseille en grand » annoncé par le Président de la République.

Trois jours après son déplacement à Marseille, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a présenté, jeudi 28 octobre, à l’Assemblée nationale, un amendement du Gouvernement au projet de loi de finances (PLF) pour 2022, que les députés ont voté.

Il prévoit d’allouer à la Ville de Marseille une première enveloppe de 254 millions d’euros pour le financement de son plan de rénovation des écoles « Si ces crédits sont inscrits, c’est que nous sommes dans l’idée d’un plan d’urgence », a affirmé la ministre lors de la présentation de cet amendement gouvernemental. « Nous sommes dans un état de délabrement des écoles qui fait que l’État a décidé d’intervenir », a-t-elle ajouté, précisant que 174 établissements seront « aidés ». 

En mai dernier, en visite à l’école “National” de Marseille, la ministre assurait une participation de l’État « d’une autre dimension ».

A relire

, L’État accorde 254 millions d’euros pour la rénovation des écoles de Marseille, Made in Marseille
Rénovation des écoles à Marseille : Jacqueline Gourault promet la participation de l’État

« 254 millions d’euros engagés par l’État en 2022 pour un projet de cette ampleur, c’est historique »

Ce texte traduit les annonces du Président de la République dans le budget 2022, avec une aide financière historique pour accélérer la rénovation des écoles marseillaises.

Le maire de Marseille, Benoît Payan, s’est félicité de « l’engagement de l’État » aux côtés de Marseille. « Ce vote traduit qu’avec de la volonté, de la détermination et de l’acharnement on peut changer Marseille. 254 millions d’euros engagés par l’État en 2022 pour un projet de cette ampleur, c’est historique. Cette première enveloppe vient concrétiser des mois de travail avec le chef de l’État ».

, L’État accorde 254 millions d’euros pour la rénovation des écoles de Marseille, Made in Marseille
Macron annonce un “financement conséquent” pour la rénovation des écoles délabrées à Marseille

80 écoles d’ici à 2026 sur les 174 concernées

Avec cet appui, dès 2022, la Ville de Marseille va pouvoir lancer les premiers travaux de transformation des établissements scolaires. Le 10 octobre dernier, Benoît Payan dévoilait le “grand plan école” évalué à 1,2 milliard d’euros indiquant qu’il s’agissait du « plus grand chantier que la Ville de Marseille aura initié depuis les années 60. Depuis la construction du métro et le plan Egger, jamais la Ville n’a porté un projet d’une telle ampleur sociale, environnementale, économique et territoriale ». Des réhabilitations lourdes et des reconstructions sont prévues.

Comptant sur l’aide de l’État, la majorité municipale prévoyait le début des premiers chantiers avant fin 2022, avec la livraison de 80 écoles d’ici à 2026 sur les 174 concernées. « Les écoles c’est notre priorité, c’est la première de nos compétences. Aujourd’hui nous allons pouvoir tout de suite nous mettre au travail pour tous les enfants de la ville. Le grand Plan École de Marseille est lancé ! », a déclaré le maire dans un communiqué de presse.

A lire aussi

, L’État accorde 254 millions d’euros pour la rénovation des écoles de Marseille, Made in Marseille
Benoît Payan dévoile le plan de rénovation des écoles marseillaises à 1,2 milliard d’euros

D’autres financements programmés

Cette enveloppe inédite est la première d’un plan pluriannuel, comme l’a annoncé Jacqueline Gourault. Elle a également vocation à subventionner la société mixte, réunissant la Ville et l’État, chargée du pilotage et de la réalisation des opérations, ainsi que les premières études prévisionnelles associées aux travaux de rénovation. 6 millions en crédits de paiement financeront la mise en place de la société et les premières études. Cette structure ad hoc est en cours de constitution.

Ces crédits seront complétés par d’autres financements issus d’opérateurs publics, notamment l’Agence nationale de la rénovation urbaine (Anru). « Bien sûr, le reste des financements est apporté par la Ville de Marseille », a souligné la ministre.

Les députés LaREM de Marseille Saïd Ahamada, Claire Pitollat et Cathy Racon-Bouzon saluent la collaboration de l’État, de la Mairie de Marseille et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, initiée par le Président de la République au service des Marseillais. « Le Gouvernement et la majorité présidentielle sont au rendez-vous de l’ambition que nous devons avoir pour Marseille ».

A relire

, L’État accorde 254 millions d’euros pour la rénovation des écoles de Marseille, Made in Marseille
85 millions d’euros à décrocher pour la rénovation de 5 groupes scolaires marseillais
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !