Pourquoi Marseille pourrait accueillir les JO 2024 avec Paris ?

Marseille a été choisie en septembre dernier pour l’organisation des épreuves de voile des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, aux côtés de Paris qui se porte ville candidate pour les autres épreuves. Cinq autres villes étaient en compétition : Le Havre, Brest, La Rochelle, le Morbihan (Vannes et Lorient) et Hyères. Si en 2017, Paris décroche l’organisation de la compétition, Marseille aura droit à sa part du gâteau. Reportage.

Marseille accueillerait en cas de victoire de Paris les épreuves de voile suivantes : planche à voile, dériveur en solitaire, dériveur en double, skiff en double et catamaran en double mixte.

La réaction de Jacques Pfister, président de la CCI Marseille Provence « C’est une excellente nouvelle, L’accueil d’un tel événement-monde représenterait une chance unique pour la notoriété, l’attractivité et le rayonnement du territoire. Après l’Euro 2016, l’année Capitale du Sport 2017, Marseille Provence, terre de grands événements est prête à hisser les voiles. Alors, une fois n’est pas coutume : allez Paris ! », avant de poursuivre « Cette première étape franchie, je souhaite féliciter Jean-Claude Gaudin, Dominique Tian et Didier Réault et les assurer que les acteurs économiques du territoire se tiennent à leurs côtés pour relever le défi ».

Capture d’écran 2016-01-14 à 10.11.50
Le futur site olympique © Camille Moirenc

La présentation du logo officiel pour la candidature a été faite le 9 février 2016

Les photos du site olympique potentiel

L’équipe dirigeante du Comité de candidature Paris 2024 était en déplacement à Marseille de lundi à mercredi pour rencontrer les élus marseillais, Dominique Tian, Premier adjoint au maire, Didier Reault, adjoint au maire délégué au Nautisme et Richard Miron, adjoint au maire délégué aux Sports et visiter le futur site olympique.

Parmi les membres du Comité parisien, étaient présents : Jean-François Martins, adjoint aux sports et au tourisme représentant la Ville de Paris, Bernard Lapasset et Tony Estanguet, coprésidents du Comité de candidature Paris 2024, de Guy Drut, membre du Comité International Olympique et Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français.

Extraits de la vidéo de l’Agam et Pixxim, avec Paris 2024.

La visite officielle des représentants des JO 2024

Les représentants parisiens ont enchainé : un passage par le Cercle des nageurs, quelques séances de travail et une visite des installations nautiques, avec un seul mot d’ordre : l’unité Paris-Marseille pour ramener les JO en France. Rappelons que les villes candidates seront visitées une première fois entre avril et mai prochain par la commission exécutive du CIO, qui pourra dès lors en éliminer une ou plusieurs. L’élection aura lieu à l’été 2017 à Lima (Pérou).

Guy Drut, champion olympique du 110m haies en 1972 n’a pas cacher son enthousiasme sur cette visite « Je pense que Jean-Claude Gaudin et Renaud Muselier sont en dessous de la vérité. Je connais bien Marseille, mais je dois avouer que j’en ai pris plein les yeux aujourd’hui. Ce site est un atout exceptionnel pour notre candidature ».

visite-comite-olympique-paris-2024
La visite du comité olympique parisien auprès de leurs homologues marseillais

Les critères de sélection

Il étaient six :

  • la qualité du plan d’eau
  • l’aménagement de la future marina
  • les conditions d’accueil du public
  • la situation et l’accessibilité du village olympique par rapport aux épreuves
  • la gestion des risques
  • niveau d’adhésion de la population locale à l’organisation d’un tel événement sportif
med-cup-13-voile-marseille
Planche à voile  © Pierik

Pourquoi Marseille a gagné ?

Marseille sera candidate aux côtés de Paris car la ville possède l’une des plus belles rades du monde avec des conditions météos et plusieurs orientations de vents plutôt rares, et qu’elle a déjà, en tant que 2e ville de France, l’expérience des grands rendez-vous sportifs.

Elle dispose déjà des infrastructures de transports, d’hébergement indispensables à l’accueil d’un événement de cette envergure. L’expérience récente de MP2013 ainsi que l’organisation à venir de matches de l’Euro 2016 de football et de l’année 2017 pendant laquelle Marseille sera Capitale européenne du sport ont pesé lourd dans la balance.

La vidéo officielle de la candidature marseillaise

Film réalisé par L’Agam et l’agence Pixxim pour la candidature de Marseille épreuves de voile de la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques d’été en 2024.

La voile : un sport populaire qui rassemble les Marseillais

A Marseille, la voile n’est pas un sport d’élite, mais un sport populaire qui compte plus de 10 000 licenciés. De très nombreux enfants sont formés chaque année au nautisme dans les écoles municipales de voile, comme dans les clubs. La ville permet donc l’émergence de grands skippers comme Franck Cammas, Christopher Pratt ou Xavier Rohart.

La ville s’appuie sur un mouvement sportif dynamique et professionnel avec plus de 100 manifestations nautiques par an, allant des régates locales aux compétitions internationales, telles que :

  • The Race, accueillie à Marseille en 2000
  • Les Jeux mondiaux de la Voile en 2002
  • Le Marseille International Match Race de 2003 à 2009
  • L’Act 1 de l’America’s Cup, organisé en septembre 2004
  • L’Audi Med Cup sur TP 52 accueillie à Marseille durant quatre années consécutives, de 2008 à 2011
  • L’Européen Tour sur MOD 70 en septembre 2012
  • Le championnat du monde de 49ers (série olympique) en septembre 2013
  • Le championnat de France de Kitesurf Race en mai 2013
  • Le Marseille One Design. sur les bateaux volants GC32 en septembre 2014

 

Commentaires Facebook

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE