Visitez la Friche de la Belle de Mai, ancienne usine de tabac

La Manufacture des Tabacs de la Belle-de-Mai
La Manufacture des Tabacs de la Belle-de-Mai

Qu’ont en commun la Friche la Belle de Mai, le Pôle Média et le bâtiment des Archives Municipales ? Ils partagent ensemble plus de 120 ans d’histoire pour avoir été le lieu où s’établissait autrefois une gigantesque manufacture de tabac. Aujourd’hui, le site industriel a laissé place à des espaces culturels et de loisirs très prisés des Marseillais.

pole-media-friche-belle-mai
Le Pôle média où se tourne Plus belle la vie

La Manufacture des Tabacs située à la Belle-de-Mai a fonctionné entre 1868 et 1990. Elle a été bâtie sous l’impulsion de l’État qui, à cette époque, détenait le monopole de l’ensemble de la chaîne de fabrication du tabac, de sa production à sa vente. Marseille était réputée pour ses ouvrières et le climat de la ville était favorable à la dessiccation des feuilles de tabac.

La manufacture s’étend sur douze hectares répartis en trois groupes de bâtiments construits à des époques différentes. Chacun avait un rôle précis : le premier îlot était dédié à l’administration et aux ateliers de fabrication, le deuxième à la production et le troisième à des magasins de transit. La manufacture de Marseille est l’une des plus importantes en France en 1960. Mais s’en suit rapidement un déclin qui entraînera la fermeture de l’usine vers 1990.

friche-belle-mai-tabac
La Friche la Belle de Mai (îlot 3) témoin de l’architecture industrielle

Voué à devenir une friche industrielle, le site ne le restera pas longtemps car dès 1994, la ville de Marseille achète l’îlot 1 pour en faire un Pôle Patrimonial sur la conservation et la restauration d’œuvres d’art et d’archives. S’y trouvent aujourd’hui : les Archives Municipales de Marseille, la Conservation du Patrimoine des Musées, le Centre Interrégional de Restauration et de Conservation du Patrimoine (CICRP), le Fonds Communal d’Art Contemporain et l’Institut National de l’Audiovisuel Méditerranée (INA).

Depuis 2004, l’îlot 2 est dédié à tous les métiers issus de l’univers des médias, d’où son nom de Pôle Média. Il rassemble des entreprises du secteur audiovisuel et offre tous les locaux et services nécessaires au tournage, à la production, à la diffusion et aux prestations techniques d’œuvres audiovisuelles.

Quant à l’îlot 3, c’est celui que l’on appelle La Friche la Belle de Mai. C’est un lieu culturel de la ville qui regroupe des salles de spectacle et d’exposition et une soixantaine de structures artistiques et culturelles de toutes disciplines. C’est sur le toit de ces anciens magasins, qui servaient d’entrepôts pour les cigarettes, que sont organisées les fameuses soirées rooftop de la Friche.

toit-rooftop-friche-belle-mai

Les indiscrets et les bons plans

Tous les Marseillais le savent : c’est au Pôle Média que se trouvent les studios de la série Plus belle la Vie. Pour un autographe des acteurs, vous savez où attendre.

La Friche abrite le skatepark le plus prisé du moment. Après le bowl de Marseille sur les plages du Prado, ce street-park est le rendez-vous des skateurs marseillais.

skate-park-friche-belle-mai


ADRESSE

Rue Guibal, 13003 Marseille

COMMENT ALLER À LA MANUFACTURE DES TABACS DE LA BELLE-DE-MAI ?

En vélo

  • Station Belle de Mai Friche

En bus

  • Arrêt Belle de Mai Friche (ligne 49)
  • Arrêt Pôle Média ou arrêt Archives Municipales (ligne 52)

Les monuments les plus célèbres

Les monuments plus méconnus

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE