La RTM inaugure la première ligne de bus 100% électrique en France

La RTM inaugure la première ligne de bus 100% électrique en France

Après avoir testé l’hiver dernier un bus 100 % électrique sur la ligne 83 entre le Vieux-Port et le rond-point du Prado, la RTM a décidé d’acheter en juin 2015 six bus à la société espagnole Irizar. La première ligne a été inaugurée lundi 6 juin. 

La RTM qui mise beaucoup depuis quelques mois sur ce nouveau réseau tout électrique passe enfin à la vitesse supérieure avec la mise en service début juin d’une ligne 100% électrique pour le bus n°82 qui relie les stations Canebière Bourse à Euromed Arenc.

bus-electrique-ligne-rtm

Avec une autonomie de 250 kilomètres entre chaque recharge, ce bus tout électrique  de 12 mètres de long n’était pas passé inaperçu lors de sa phase de test. Couleur verte oblige.

Un bus de ce type peut accueillir jusqu’à 68 passagers, soit 42 places debout, 24 assises, deux unités de fauteuil roulant.

Irizar, le constructeur espagnol sélectionné par la RTM, fournit également les stations de recharge au dépôt, conformément à sa politique d’offre complète de la solution électrique, du bus électrique en passant par la station et le software de gestion intelligente de recharge (SMCU). 

bus-electrique-ligne-83-marseille
Le bus lors de sa phase de test © Bryan Victor

Pour optimiser sa consommation, ce bus électrique intègre des technologies comme la pré-climatisation, qui permet au véhicule de sortir de son garage avec une température optimale pour réduire sa consommation énergétique, et l’Eco Assist, un système qui assiste le conducteur en temps réel afin d’optimiser la conduite en réduisant la consommation d’énergie et en augmentant son autonomie.

bus-rtm-electrique-vert
Le bus lors de sa phase de test © Bryan Victor

Pour assurer son développement, Irizar a par ailleurs confirmé la construction d’une usine entièrement dédiée à sa production de véhicules et stations de recharges électriques sur un nouveau site dans le Pays Basque, en Espagne. Sa construction sera achevée fin 2016, et il sera en mesure de produire deux à quatre bus électriques par jour.

Paris vole la vedette à Marseille, mais tous vont dans le bon sens

La RTM qui mise beaucoup sur ce projet de bus électrique depuis deux ans, avait basé sa communication sur le principe que ce bus 100% électrique était une première en France et en Europe. Manque de chance, l’Ile de France et la RATP ont d’inauguré quelques jours avant Marseille, leur premier bus 100% électrique avec le BlueBus fabriqué en France (en Bretagne) et imaginé par Vincent Bolloré. Valérie Pécresse, présidente d’Ile de France vient d’annoncer que c’était « une première en Europe« . Une information reprise dans tous les médias parisiens. Pour rappel, il s’agit de la ligne de bus 341 qui relie Charles de Gaulle – Etoile à la Porte de Clignancourt.

Dans les faits, la présidente d’Ile de France fait fausse route, car la RTM a déjà mis en place le bus 100% électrique en phase test l’année dernière dans les rues de Marseille, et sera bel et bien la première en France à disposer d’une ligne 100% électrique avec 6 bus qui tourneront en permanence sur la ligne 82. A Paris, un seul bus vient d’être inauguré. Il faudra en effet attendre la fin de l’année pour voir fonctionner les 22 autres bus nécessaires à la rotation globale sur la ligne.

blue-bus-bollore-electrique-france
Le BlueBus parisien

Mais, la compétition entre les différentes institutions n’a pas vraiment d’importance même si elle témoigne de l’enjeu de relever le défi de la mobilité durable. Le principal point à retenir dans cette histoire, est que les collectivités locales et les autorités organisatrices des transports comme la RTM et la RATP passent au tout électrique, avec des transports plus propres pour des villes plus respirables, car rappelons-le, Paris et Marseille sont classées en pole position des villes les plus polluées en France.

Retrouvez notre reportage sur ce sujet en cliquant sur l’image

 

Commentaires Facebook

6 COMMENTAIRES

  1. Cela serait bien aussi de régler le problème de la pollution des gros bateaux à quai qui rejettent des particules de fioul lourd les plus cancérigènes. Un bateau pollue comme 1 millions de voiture.

LAISSER UNE RÉPONSE