Un pacte entre la métropole et la CCIMP pour booster les PME de Provence

Ce matin, Aix Marseille Provence Métropole vote de nouveaux projets lors du conseil métropolitain qui se tient au Pharo. A l’ordre du jour de nombreux sujets et notamment : la signature d’une convention avec la CCI pour la mise en place du dispositif Pacte PME et une nouvelle navette électrique entre l’Arbois et la gare Aix TGV.

Un pacte Métropole – CCI Marseille Provence pour les PME

Dans le cadre de son Agenda du développement économique, la Métropole Aix-Marseille-Provence souhaite, avec la CCI Marseille Provence, déployer sur le territoire métropolitain le dispositif Pacte PME pour développer l’apport des grands comptes sur les PME locales. Il s’agit d’un enjeu important qui englobe également des stratégies de délocalisation, de développement de leurs activités ou encore d’attractivité.

L’adhésion de la Métropole à l’association Pacte PME pour bénéficier de leur marque, leurs services (plateformes numériques notamment) et méthodes est de 12 400 €.

Jean-Claude Gaudin et Jean-Luc Chauvin © H. Hote – CCIMP

Les grands objectifs du Pacte PME Aix-Marseille-Provence

1/ Développer les achats locaux
L’objectif est de favoriser l’achat local et responsable par la mise en place d’une démarche partagée en matière d’achats afin de renforcer la création de business entre les entreprises du territoire : le Metropolitain Business Act.

2/ Mettre à disposition une plateforme d’innovation ouverte
L’objectif est d’accélérer le processus d’innovation entre donneurs d’ordre et PME de la Métropole Aix-Marseille-Provence afin d’accroître leurs performances et d’améliorer leur compétitivité en :
– organisant des rencontres entre grands comptes et TPE/PME/Start-up innovantes,
– mettant en place une plateforme d’open innovation favorisant les liens entre grands comptes, monde académique, sociétés de transfert de technologie, laboratoires de recherche, TPE/PME/Start-up et autres acteurs de l’innovation.

3/ Mettre à disposition une plateforme d’échanges de compétences
Pour réussir leur développement, les TPE/PME/Start-up ont besoin de compétences (stratégie, organisation, commercial, juridique, finance…).
Les grandes entreprises, dans le cadre d’un mécénat de compétences, peuvent répondre à ces besoins en mettant à disposition à titre gracieux et sous forme de missions courtes, des collaborateurs (cadres ou techniciens) afin de permettre aux TPE/PME/Start-up de la métropole de se structurer et de passer un cap de croissance.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE