Mo’Rice : Des desserts vegans au riz bio de Camargue made in Quartiers Nord !

Dans un petit atelier des quartiers Nord de Marseille, 4000 desserts aussi onctueux que des yaourts de la marque marseillaise « Mo’Rice » sont produits tous les mois. Leur particularité ? Ils sont vegans et produits essentiellement à base de riz bio de Camargue. Rencontre avec leur fondateur, Jean-Christophe Bernard.

L’idée de créer des yaourts vegans est venue assez naturellement à Jean-Christophe Bernard. Curieux d’innovation et dans le secteur agroalimentaire depuis une dizaine d’années, il s’est aperçu que le marché des desserts vegans était assez restreint. « En faisant des recherches, j’ai trouvé la possibilité de faire des desserts à base de riz. Leur texture est très onctueuse et crémeuse, c’est bluffant », confie-t-il.

Il lance alors Mo’Rice, qui signifie Marseille Original Rice, en s’associant avec Christophe Favrot, inventeur du process de fabrication de desserts fermentés à base de riz. À leurs côtés, Chloé Ballester et Damien Merygnac, respectivement la compagne et l’ami d’enfance de Jean-Christophe.

À lire aussi 

Des desserts comme réels substitut aux produits traditionnels

Les desserts Mo’Rice se composent uniquement de trois ingrédients : du riz bio de Camargue, de l’eau et des ferments. Les grains de riz sont d’abord mis à tremper dans de l’eau afin de les ramollir. Ils passent ensuite au Blender pour obtenir une boisson très proche du lait en termes de texture et de couleur.

La suite du process de fabrication ainsi que les ferments mis en œuvre transforment cette matière en un dessert onctueux similaire à du yaourt. « Grâce à l’amidon, on a un épaississant naturel et cela permet de ne pas ajouter d’additifs dans les desserts », explique Jean-Christophe Bernard. Le résultat est en plus un dessert nourrissant et consistant.

Dans les desserts Mo’Rice, du riz bio de Camargue, de l’eau et des ferments. Quant aux fruits, ils sont également bio.

L’équipe de Mo’Rice ne s’est pas arrêtée à la création d’un simple dessert nature. Elle propose au contraire différents parfums. Parmi eux : citron, framboise et abricot, réalisés grâce à des préparations de fruits bio venues de la Drôme. Mais aussi, et c’est d’ailleurs le « best-seller » de la marque, une mousse au chocolat, réalisé à partir de chocolat noir intense.

Jean-Christophe Bernard et ses associés comptent même aller plus loin que les desserts. « La masse crémeuse que l’on produit peut être utilisée en substitut de la crème fraîche par exemple, pour les personnes vegans qui manquent d’ingrédients assez épais pour cuisiner. Même si nous ne sommes pas personnellement vegans, on croit en la réduction de l’utilisation de viande ou de produits laitiers et on veut aider les gens à s’y mettre en leur proposant des produits bons », met en avant Jean-Christophe Bernard.

Le dessert goût « mousse au chocolat » est pour le moment le plus apprécié des consommateurs.

Une production actuellement « artisanale »

Pour le moment, et depuis un mois qu’elle a commencé à produire, l’équipe de Mo’Rice est installée dans un atelier du Carburateur, pôle entrepreneurial des quartiers Nord de Marseille. Tout y est fait à la main, y compris le remplissage des pots. 400 kg de desserts sont ainsi produits mensuellement, soit environ 4 000 produits. « Ce n’est pas énorme lorsque l’on sait qu’une ligne de production d’une grande marque fait 50 000 pots par heure. Mais on a préféré commencer doucement pour tester le marché et notre produit en prenant le moins de risques possibles. Les premiers retours sont très bons, les magasins* que l’on approvisionne sont souvent en rupture ! », se réjouit Jean-Christophe Bernard.

Dans l’atelier de 25 m², la production de dessert peut aller jusqu’à deux tonnes par mois. L’équipe va donc commencer par augmenter sa production et l’automatiser avant d’envisager un éventuel déménagement. « Soit on décide de faire notre propre usine, plus grande et plus automatisée, soit on utilise des lignes de production déjà existantes pour faire produire. Mais dans tous les cas, on veut rester à Marseille », souligne le fondateur.

L’objectif est aussi de distribuer les produits Mo’Rice au niveau national voire même international, dans des pays comme l’Allemagne ou l’Italie par exemple où la demande existe. Tout en gardant ce qui fait la force de ces desserts : le bio et le local avec l’utilisation de riz de Camargue.


* Les produits Mo’Rice sont actuellement vendus chez La Bonne Épicerie, l’épicerie paysanne Les Pissenlits, l’épicerie Ma Terre d’Aix-en-Provence, les Biocoop de Marseille Castellane et Endoume et dans cinq établissements d’une enseigne de restauration saine.

À lire aussi

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE