Opération séduction pour les métiers de l’industrie : un secteur qui recrute !

L’industrie recrute et compte bien le faire savoir. La Cité des Métiers lui a consacré la sixième journée thématique de sa Quinzaine des Métiers Orientation et Formation. Objectif : faire découvrir à des chercheurs d’emploi mais aussi des scolaires les métiers et formation du secteur industriel.

banniere-madeinmars

La Quinzaine des Métiers spéciale « Orientation et Formation » de la Cité des Métiers est un ensemble de journées thématiques pour obtenir des informations sur différents secteurs d’activité et construire son parcours professionnel.

Ce jeudi 23 novembre, le secteur d’activité mis en lumière était celui de l’industrie. Un domaine qui souffre de nombreux préjugés. « Beaucoup entendent par industrie « travail sale et difficile ». Or, les entreprises se sont beaucoup améliorées sur la sécurité, le port de charge ou encore le travail manuel. Il y a des vraies possibilités de carrière avec des niveaux de qualification élevés », met en avant ​Jules Telliez, chargé de mission au sein du GEIQ Industrie, dispositif rattaché à la branche industrielle de l’UIMM, l’organisation patronale du domaine de l’industrie.

La situation est telle qu’aujourd’hui, les entreprises industrielles peinent à recruter, notamment dans certains métiers dits en tension, comme soudeur, chaudronnier, usineur ou des métiers de la robotique. De moins en moins d’élèves se dirigent vers ces sections de formation et certaines sont même fermées faute de demande.

Participer à la Quinzaine des Métiers est une opportunité, pour les acteurs de l’industrie, de communiquer sur leurs offres de formation et d’emploi, aussi bien auprès de chercheurs d’emploi que des publics scolaires. Parmi les structures présentes : le campus des Industries du futur, la Cité des Métiers de Marseille & PACA, le CIPEN, le CIRFAP – Allizé Plasturgie, Polytech – AMU, l’UIMM – CFAI, l’UIMM – GEIQ Industrie, l’AFPA, le GRETA, la Mission Locale de Marseille, le PLIE MPM Centre – Emergence(s) ou encore Pôle emploi.

Des métiers industriels en lien étroit avec le numérique

Lorsque l’on parle de l’industrie, un autre secteur lui est directement rattaché : celui du numérique. Car depuis quelques années, l’arrivée de la digitalisation, de la robotisation et du numérique dans le domaine industriel l’a fait évoluer, comme nous l’indiquait il y a quelque temps Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée. Une véritable branche est en train de se créer et de nouvelles formations également.

Par exemple, en février 2018, une formation dédiée aux demandeurs d’emploi sans compétence dans le numérique va s’ouvrir. Objectif : former pendant 8 mois ces personnes au métier de technicien concepteur d’application temps réel 3D.

Lancée par le CIPEN, cluster d’innovations pédagogique et numérique d’Arles, cette formation sera directement liée aux besoins des entreprises industrielles. « Des groupes d’élèves travailleront sur des projets pour concevoir des applications qui seront demandées par les industriels. De nouveaux métiers dans le numérique se créent et les formations aussi », souligne Silvère Bastien, responsable filière numérique au sein du CIPEN.

Pour aller plus loin

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE