La maison de la jeunesse et les sports a ouvert dans le centre de Marseille

La maison de la jeunesse et les sports a ouvert dans le centre de Marseille

Le département des Bouches du Rhône vient d’inaugurer la Maison de Provence de la Jeunesse et des Sports. Située à proximité de la Halle Puget, dans le quartier de Belsunce (1er), les jeunes peuvent y venir pour approfondir leurs cours grâce à du matériel connecté. Mais aussi profiter d’initiations sportives, de formations et d’atelier pratiques autour du numérique.

La Maison de Provence de la Jeunesse et des Sports s’adresse également aux associations sportives de la ville de Marseille. Ces dernières pourront bénéficier de salles équipées, d’espaces de travail collaboratif et de formation ou encore participer à des ateliers, des conférences et des formations.

Un espace pour dynamiser le centre-ville

La Maison de la Jeunesse et des Sports s’adresse à tous les Marseillais et Provençaux. À partir de bornes numériques et d’ordinateurs, ils pourront approfondir leurs cours dans des espaces partagés et connectés dans le but de favoriser l’échange et la convivialité hors temps scolaire. « On veut raviver un esprit collectif et participatif dans le centre-ville », met en avant Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille.

Les jeunes de 11 à 25 ans et leurs familles pourront aussi y trouver un accompagnement dans leur loisir et vers leur insertion professionnelle, notamment à travers le service civique. Sans oublier des initiations sportives, des formations et des ateliers pratiques autour du numérique. « C’est important d’avoir des racines dans sa ville, car quand on est né à un endroit on veut souvent y retourner. C’était de notre devoir de faire quelque chose qui puisse attirer la jeunesse et les sportifs », souligné Martine Vassal, président du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

De son côté, Benoît Payan, président du groupe socialiste de Marseille, salue l’initiative. « C’est un très bel outil qui semble plutôt multimodal. Je suis content de le voir en centre-ville dans des cantons fragiles qui ont besoin d’équipements publics. Que ce soit à cet endroit, ça a du sens et je dis bravo à ce genre d’initiative », précise-t-il.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE