Le vélo en libre service fête ses 10 ans à Marseille

© AP

Le 12 octobre 2007, Marseille lançait le vélo en libre service. Dix ans plus tard, le concept a su séduire certains Marseillais et la métropole Aix Marseille Provence envisage désormais de nouveaux aménagements pour améliorer son utilisation : plus de pistes cyclables, 3600 places de « parking » et des zones de circulation limitées à 30km/h.

Car selon cette carte extraite du site officiel, les stations de vélo restent globalement très représentées dans le centre-ville et beaucoup moins dans les quartiers Nord ou Est de Marseille.

Les stations « Le Vélo » à Marseille sont concentrées dans le centre et le sud de la ville

Aujourd’hui, 39% des déplacements de moins de 3 kilomètres se font aujourd’hui en voiture. Pourtant, 60% des habitants de la métropole Aix Marseille Provence considèrent déjà le vélo comme un mode de déplacement d’avenir. « Le développement des vélos est pleinement pris en compte dans notre agenda de la mobilité », tient à souligner Jean-Pierre Serrus, vice-Président (LR) de la Métropole Aix-Marseille-Provence délégué à la mobilité, aux déplacements et aux transports.

À lire aussi 

L’objectif de la métropole est d’inciter les habitants à utiliser plus fréquemment certains types de transport comme le vélo. Pour cela, des aménagements sont prévus pour faciliter la circulation des vélos, notamment dans le centre-ville : stationnement sécurisé avec 3 600 places prévues sur une cinquantaine de sites, pistes cyclables et zones 30. « Chaque année, 10 km de voies cyclables sont créées et, aujourd’hui, dès qu’il y a un projet de voirie ou de transport, il est pensé pour intégrer l’utilisation du vélo », ajoute Jean-Pierre Serrus.

L’élu reconnaît que des « progrès » doivent être faits encore concernant les pistes cyclables et la protection des cyclistes. L’objectif est également de développer le service en dehors du centre-ville de Marseille. De son côté, Dominique Tian, premier adjoint au maire de Marseille et conseiller métropolitain, a souligné que la métropole va « plus subventionner l’achat de vélos électriques », rappelant que ce mode de transport est pratique pour le centre-ville.

© AP

Les chiffres clés du vélo à Marseille

Aujourd’hui, on dénombre 1000 vélos en libre-service à Marseille pour 130 stations. Près de 14 000 Marseillais possèdent un abonnement longue durée et plus de 100 000 personnes ont pris un abonnement occasionnel cette année. En moyenne, chaque jour, plus de 3000 locations de vélos sont enregistrées dans la ville pour une durée de 25 minutes.

« En semaine ce sont des actifs, âgés entre 25 ans et 45 ans, qui utilisent Le Vélo, pour des trajets domicile-travail. Les pics d’utilisation sont entre 8h et 9h30 et 17h et 19h. Le week-end, les locations sont plus longues et correspondent davantage à des utilisations touristiques », précise  Yvan Luciani directeur exploitation Le Vélo.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE