À la découverte des céramiques rondes et colorées d’une artisane d’Aubagne

En amont de la 14e édition d’Argilla, le plus grand marché céramique de France à ciel ouvert, qui aura lieu les 5 et 6 août prochains à Aubagne, Made in Marseille est allé à la découverte d’un de ses 250 artisans exposants. Rencontre avec Amandine Poulain, céramiste à la Bouilladisse, qui a fait des sphères en céramique sa spécialité.

Devenir artisan a très tôt fait partie des convictions d’Amandine Poulain. « Je savais que je voulais travailler avec mes mains, mais je ne savais pas quoi faire au début », confie-t-elle. Originaire de Marseille mais vivant à Aubagne, où le travail de la terre est une tradition depuis toujours, c’est donc tout naturellement vers cette matière qu’elle s’est tournée.

Installée dans un atelier à la Bouilladisse, commune située entre les massifs de la Sainte-Baume et de la Sainte-Victoire, elle crée des pièces inspirées de Dame Nature. Un choix porté par son environnement de travail, « une pleine campagne au milieu des cigales et des oiseaux ». « J’aime travailler la terre brute, donc j’ai choisi la terre noire car c’est une terre qui reste belle et qui garde une jolie couleur », explique Amandine Poulain. Un noir qu’elle vient ensuite habiller d’une palette de couleurs vives et d’émaux.

Le résultat final mêle le noir de la terre aux couleurs vives et aux émaux © DR

La sphère comme spécialité

Parmi les œuvres d’Amandine Poulain, on trouve des sphères, à poser ou à suspendre (photo ci-dessus). Outre leurs couleurs vives et les émaux qui les recouvrent tout ou partie, c’est leur caractère extrêmement rond et lisse qui frappe dès le premier coup d’œil. « J’ai eu envie de faire des sphères car c’est une forme que l’on ne voit pas beaucoup. C’est en plus une forme très agréable à la fabrication et j’aime ce côté fini et bien propre », commente la céramiste.

Seule particularité dans la forme : un trou dans chacune des sphères. Car Amandine Poulain souhaite que sa céramique soit aussi bien décorative qu’utilitaire. Ainsi les sphères peuvent servir comme pot de fleur, les nichoirs et les vases qu’elles confectionnent à accueillir respectivement oiseaux et fleurs. D’autres œuvres sont, à contrario, uniquement décoratives à l’instar de sa vaisselle décorative, comme ses ensembles apéritif ou petit-déjeuner ou ses assemblages d’assiettes.

Si les sphères ont une vocation à la fois décorative et utilitaire, d’autres créations d’Amandine Poulain n’ont qu’un but purement décoratif, à l’instar de ses pièces de vaisselles © DR

Des expositions régulières

Si auparavant Amandine Poulain donnait des cours, la céramiste s’est depuis quelques années concentrée sur la production de ses œuvres pour honorer ses commandes de plus en plus nombreuses. Elle participe également à de nombreux salons professionnels et marchés potiers à travers la région PACA, regrettant tout de même qu’il en existe peu hormis Argilla.

C’est d’ailleurs la troisième fois que l’artiste va exposer au sein du plus grand marché céramique de France à ciel ouvert. Sur son stand, ses sphères, bien entendu, mais également ses ensembles apéro, assemblage d’assiettes, bols et autres vases. De très belles œuvres à découvrir le samedi 5 et le dimanche 6 août prochains à Aubagne !

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE