Découvrez le Palmarès des Collèges Fleuris 2017 en Provence

Le palmarès 2017 du concours départemental Collèges Fleuris. La remise des prix s’est tenue le 8 juin, au Musée du Calisson – Roy René à Aix-en-Provence, en présence de Danielle Milon, Présidente de Bouches-du-Rhône Tourisme, Vice-Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône déléguée au tourisme, Vice-Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence déléguée au tourisme.

Les prix décernés aux collèges provençaux

1er prix Ex-Aequo : Collège Edgar Quinet à Marseille
Prix du travail en équipe pour réaliser un potager complet de la graine à l’assiette jusqu’au compost !

1er prix Ex-Aequo : Collège Frédéric Mistral à Port-de-Bouc
Prix de l’aménagement et du fleurissement de l’ensemble du collège, avec l’utilisation de ressources locales et un grand savoir-faire.

2ème prix : Collège Auguste Renoir à Marseille
Prix de l’accueil de la biodiversité au collège, le travail sur les déchets et la convivialité de l’espace.

3ème prix : Collège Les Gorguettes – Gilbert Rastoin à Cassis
Prix du jardin des cinq continents où les élèves se sont exprimés avec créativité à travers les arts plastiques et le végétal.

Prix coup de cœur : Collège Marseilleveyre à Marseille
Prix du travail collaboratif et de l’harmonie pour l’installation végétale, l’aménagement du jardin, la maquette de l’espace.

Encouragements du jury : Collège Campra à Aix-en-Provence
Prix du potager artistique et revendicatif, du carnet de bord collaboratif et de l’attention des élèves pour l’espace planté.

La démarche Collèges Fleuris

Initié il y a 8 ans par Bouches-du-Rhône Tourisme et le Conseil Départemental, ce concours est une déclinaison du projet et label Villes et Villages Fleuris. D’année en année, les collèges participants sont plus nombreux à concourir. En 2017 ce sont 29 collèges répartis sur tout le territoire des Bouches-du-Rhône qui se sont inscrits.

L’objectif de ce concours unique en France est double : d’abord soutenir les projets pédagogiques des équipes d’enseignement et d’encadrement sur le thème du cadre de vie en général. Ensuite, c’est améliorer l’environnement de chacun des usagers des collèges à travers la création, le développement et l’entretien d’un jardin au cœur du collège. Les collégiens deviennent acteurs et mènent à bien des projets d’amélioration du cadre de vie et de végétalisation de leurs espaces. C’est également pour eux une façon d’habiter et de s’approprier les lieux du quotidien.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE