Les nouveautés de la French Tech au Mobile World Congress avec Stéphane Soto

Le congrès mondial de la téléphonie mobile se déroule en ce moment à Barcelone. Sur les 2 200 exposants présents, 13 font partie de la délégation du Pôle de Compétitivité de la région PACA. Ils sont accompagnés par les membres de la French Tech Aix Marseille, pilotés par Stéphane Soto, envoyé spécial pour Made in Marseille. 

Pendant ces quelques jours exceptionnels consacrés aux nouvelles technologies, Stéphane Soto nous livre ses impressions et nous plonge dans l’univers du Mobile World Congress, à travers un journal de bord.


stephane-soto

Jour 3 – La 2e journée du Mobile World Congress

Texte – Stéphane Soto

18h, nous nous apprêtons à reprendre la route en direction de la Provence.

Journée très dense encore aujourd’hui tout d’abord consacrée ce matin à la visite des halls du MWC et des principales firmes exposantes.

Pour tout vous dire, j’aime beaucoup ce salon, certes beaucoup plus petit que le CES de Las Vegas, mais beaucoup plus orienté BtoB et très techno. Alors, on y retrouve évidemment des présentations de nouveautés grand public (téléphones, bracelets connectés, gadgets, …), mais le secteur des télécommunications étant si vaste qu’on y découvre des innovations et nouveaux produits liés tant aux infrastructures (antennes, routeurs, …) qu’au software (plateformes logicielles en tous genre).

On aura donc passé un excellent moment à décrypter un trop petit nombre de stands !
Je retiendrais Safran et ses incroyables systèmes de reconnaissance hardware/software qui vont progressivement équiper nos aéroports et bâtiments publics (avec des systèmes de reconnaissance oculaires incroyablement rapides et performants) ou encore Vodafone présentant un exosquelette pour les personnes handicapées.

peugeot-instinct-concept-car
La Peugeot Instinct

Nous évoquions hier la 5G. Elle remplacera en France la RH dès 2018-2020. Place également ce matin aux applications, notamment dans le domaine automobile. Conduite autonome, remontée d’infos temps réel, l’automobile « autonome » sera finalement hyper connectée. BMW est (comme au CES de Las Vegas) hyper présente, mais Peugeot est également de la partie cette année avec un prototype mixant à merveille exercice de style et technologie.

Dans le domaine du soft, nous sommes restés pantois devant des systèmes d’intermédiation de paiements (permettant de payer un bien quelconque avec n’importe quel support ou devise de manière totalement transparente) ou de logiciels permettant de paramétrer et d’administrer des smartphones, tablettes, etc. en tous genres et infrastructures avec une console d’administration unique et réellement intuitive. En clair, avec un logiciel très simple, un administrateur sans formation pourra gérer tous les outils de communication de l’entreprise (des téléphones aux antennes relais) et les modifier en temps réel.

Quelques exemples donc mais nous en avons tellement vu que nous pourrions tout vous raconter. Ah si ! Les nuages holographiques du stand Huawei absolument incroyables !!!

nuage-hologramme-huawei-barcelone

Cet après-midi, retour aux côtés de nos entreprises, et échanges avec de nombreux visiteurs. Provence is the place to be !

Voilà, nous espérons vous avoir diverti avec ce carnet de bord et vous donnons rendez-vous très bientôt !

Dans l’attente, retrouvez-nous sur www.amft.io, nos comptes Facebook et LinkedIn (Aix-Marseille French Tech), etTwitter (AM_FrenchTech), ou rencontrez-nous sur le prochain salon Access Security, Parc Chanot, du 29 au 31 mars prochain.


Jour 2 – Ouverture du Mobile World Congress

Texte – Stéphane Soto

C’est donc parti pour l’édition 2017 de ce salon qui historiquement se tenait à Cannes … Un véritable échec que de n’avoir pu l’y maintenir !

Beaucoup de monde dès ce matin avec une presse mondiale omniprésente.

15 entreprises de notre région dont 13 startup emmenées par le Pôle SCS sont donc installées sur des stands magnifiques, sous l’égide de Business France.

8 halls sont mis en place par les organisateurs, avec une segmentation spécifique par typologie d’offres. Les nôtres se concentrent dans les halls 6 et 7.

Il est surprenant de constater que (mais nous l’avions déjà observé l’année dernière) la partie « mobile » pure se réduit peu à peu pour faire place aux business connexes : IoT, apps et smartcity. Beaucoup de techno cependant avec l’apparition en force de la 5G et des réseaux bas débit.

Toutes les grandes marques sont évidemment présentes à l’exception notable et constante d’Apple.

Nous avons donc essentiellement passé la journée aux côtés de nos entreprises, et la matinée à distribuer des invitations pour le cocktail co-organisé avec Provence Promotion et Euroméditerranée sur le stand de Crosscall. Nous sommes multifonctions !

Cet après-midi, c’est Wiko qui a fait le show, et ça n’est pas peu dire (!), avec la présentation en grandes pompes de sa nouvelle gamme devant plus de 300 personnes. Wiko a fait les choses en grand avec un stand parmi les plus beaux du salon et un staff pléthorique.

Puis à 17h, tout ce monde s’est déplacé chez Crosscall pour une remise de prix à notre hôte, champion régional de la croissance, ainsi qu’à Fintrack et UL (une très grande entreprise de plus de 50 000 salariés) nouvellement installés en Provence.

Beaucoup d’échanges également tout au long de cette journée avec des sociétés sollicitées par Provence Promotion et Euroméditerranée pour venir s’installer en Provence. Nous espérons bien en avoir séduit quelques-unes !

Fin des « festivités » vers 19h, le temps de passer par l’hôtel prendre une douche et nous voilà repartis pour une soirée networking organisée par Dutch mobile sur le port olympico.

Demain, nous prendrons le temps de visiter un peu le salon !


Jour 1 – La veille de l’ouverture du Mobile World Congress

Texte – Stéphane Soto

C’est donc parti pour trois jours de salon (deux jours pour les #AMFT boys) !

Cinq heures de route depuis Gardanne en ce début de dimanche après-midi en compagnie de Kevin Polizzi, Damien Particelli, Olivier Cazzulo, Stéphan Guidarini et Patrice Polidori pour rallier la capitale catalane.

À l’approche de Barcelone, les coups de klaxon ininterrompus sur l’autoroute nous font comprendre que le Barça a terrassé l’Atletico Madrid ; apparemment l’ambiance était beaucoup plus morne en cette fin de soirée à Marseille !

Le passage par l’hôtel pour le check-in aura été des plus rock and Roll, et où il nous aura fallu 30 min de discussion avec un tenancier à l’anglais plus qu’approximatif mais à « l’appétit » très vorace, ce dernier tentant de nous facturer une chambre supplémentaire 1200 euros les deux nuits ! 600 euros la nuit pour une chambre pour 3 personnes valant à peine deux étoiles, ça n’est juste pas possible ou alors au coeur de la City à Londres. Manque de bol, nous sommes en banlieue barcelonaise. Et Olivier n’a rien lâché ! Bon, on a payé quand même mais moins.

Après cet épisode, nous rejoignons le staff de Wiko au Café del Mar, sur le port, réservé pour l’occasion en totalité. Au bas mot, 250 personnes (équipe Wiko, distributeurs, partenaires et quelques gros clients) s’y sont retrouvés pour le dîner. Wiko aujourd’hui, ce sont 600 salariés et plus de 16 millions de téléphones vendus.

Nous apprenons que le stand conçu spécialement pour ce MWC mesure 600 m2. On n’ose imaginer le budget.

Retour à l’hôtel vers minuit le temps de traiter quelques mails et préparer la journée de lundi.

Aujourd’hui, très grosse journée au contact des 15 exposants provençaux avec en point d’orgue la remise des trophées Invest in Provence (avec Provence Promotion et Euromediterranée) sur le stand de notre autre champion Crosscall.

À demain !

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE