SésÂme – Quand les jeunes des quartiers prioritaires sont accompagnés vers l’emploi

Yves Rousset, Jean-Luc Monteil, Bruno Jonchier, entourés des parrains et marraines, et des jeunes talents de la promotion 2016

L’Apec (Association pour l’emploi des cadres) a lancé la 2e promotion de son opération inédite de parrainage baptisée SésÂme Jeunes Talents. Une trentaine de jeunes diplômés vont bénéficier de conseils de professionnels pendant plusieurs mois afin d’optimiser leur recherche d’emploi.

apec-parrain

Durant six à neuf mois, 32 parrains et marraines expérimentés, issus du monde de l’entreprise dans la région, vont ainsi aider 32 jeunes diplômés habitant les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) à s’insérer dans le monde du travail. En plus de son parrain ou de sa marraine, chaque jeune est accompagné par un(e) consultant(e) de l’Apec et/ou un conseiller Pôle emploi à qui demander également conseil pour la consolidation de son projet professionnel.

La première promotion avait été lancée en septembre 2016 et les résultats ont été plutôt positifs : sur les 36 jeunes pris en charge, 23 jeunes étaient en poste, en stage ou en formation à l’issue de l’opération. Pour découvrir le bilan de la première édition, cliquez ici.

Après une première édition parrainée par Jean-Luc Monteil, président de l’Union Patronale Régionale (UPR) et du MEDEF Paca, cette deuxième promotion n’a pas un parrain mais une marraine. Et c’est Danièle Prieur, avocate et présidente d’Altafemina, qui a accepté de porter ce rôle tout au long de l’opération.

Pourquoi parrainer des jeunes marseillais ?

Dans le contexte économique et social actuel, le parrainage peut prendre une dimension nouvelle et essentielle : celle de la transmission d’un réseau de connaissances ou celle d’aider les jeunes à trouver un emploi. C’est souvent naturellement qu’un plus vieux aide un plus jeune, qu’il le soutient, l’aide, l’accompagne, lui fait accéder à ses réseaux, valorise ses talent. Mais, cette entraide n’est pas généralisée à tous et n’est pas systématique. C’est exactement pour cela, pour donner l’exemple, et donner une impulsion et des résultats concrets que l’Apec a mis en place son opération SésÂme Jeunes Talents.

Transmettre et accompagner les jeunes dans le monde du travail

SésÂme Jeunes Talents est une opération de parrainage organisée par l’Apec Provence Alpes Côte d’Azur, en faveur de 32 jeunes diplômés habitant les Quartiers Prioritaires de la Politique de la ville (QPV), qui durera au minimum 6 mois. Les jeunes sélectionnés ont été identifiés par Pôle Emploi, puis ont du passer de nombreuses étapes avant d’être officiellement choisis pour avoir la chance d’être parrainé.  

Pourquoi des jeunes des Quartiers Prioritaires ? Car, c’est dans ces quartiers que l’on rencontre les plus fortes inégalités, avec des niveaux de revenus beaucoup plus faibles que dans les autres quartiers de la ville. Yves Rousset, Préfet délégué à l’égalité des chances a d’ailleurs précisé lors du lancement de la première édition de SésÂme, que « la politique de la ville est une politique qui vise à compenser, pour un territoire donné, les déficits qu’il rencontre ».  Dans les QPV, le taux de chômage des BAC +2 est presque trois fois supérieur à celui des centres-villes (Ndlr : selon les chiffres publiés le 3 mai 2016 dans le rapport de l’Observation national de la politique de la ville dit ONPV).

De son côté, Bruno Jonchier, délégué territorial Apec Paca en est persuadé, « le parrainage est un dispositif exemplaire pour l’égalité des chances », qui permet d’accompagner des jeunes diplômés qui subissent une discrimination liée notamment à leur lieu d’habitation.

Découvrez des portraits de jeunes diplômés parrainés de la 1ère édition

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE