L’avenir de la Villa en suspens… Gaudin rétropédale sur le casino

L’avenir de la Villa en suspens… Gaudin rétropédale sur le casino

Jean-Claude Gaudin a révélé sur France Inter ce matin que la construction d’un casino dans un bâtiment aussi contraint par sa taille et sa forme n’était pas forcément la meilleure solution “Je crois que dans la Villa, il n’y a pas la place”. Une petite phrase qui met fin au débat sur cette possibilité pour la Villa ? Probablement. 

Les déclarations de Jean Claude Gaudin sur France Inter ce matin « La Villa vous le savez appartient au conseil régional, j’ai en son temps signé le permis demandé par Michel Vauzelle, sauf qu’il s’avère que le bâtiment prend l’eau de toute part, qu’il est contesté et qu’il coute 5 millions d’euros de déficit par an. Je comprends bien que la région veuille se débarrasser de ce fardeau et pourquoi pas le donner à la ville de Marseille. Vous savez que j’ai longtemps été contre l’idée d’un casino… Mais j’ai évolué depuis, car quatre villes autour de Marseille ont leur casino, et les Marseillais vont dépenser leur argent là bas. Autant qu’ils jouent chez eux. Cependant, trouver un emplacement pour un casino est terriblement difficile. Alors, j’ai évoqué comme une possibilité que l’on pouvait faire cela dans la Villa Méditerranée. Et j’ai eu droit à une vague de critiques, alors que certains sondages disent que les Marseillais veulent avoir un casino. Alors, nous verrons où l’on mettra le casino car je crois que dans la Villa, il n’y a pas la place. »

Cette déclaration fait suite aux informations dévoilées par nos confrères de la Provence le 16 septembre, après la publication sur LaProvence.com de l’annonce du maire, celle du président (LR) de la Région, Christian Estrosi « Nous nous étions entretenus avec Jean-Claude Gaudin au cours de l’été des décisions que je serais amené à prendre d’ici à la fin de l’année pour la Villa Méditerranée, soit pour la vendre, soit pour lui donner une orientation différente. Il m’a fait part de sa volonté d’avoir un casino à Marseille. Je confirme que si le maire finalise par écrit son souhait d’y installer un casino, il aura la priorité comme acquéreur. Je soumettrai au Conseil régional la mise en vente de la Villa Méditerranée dès lors que Jean-Claude Gaudin confirmera son souhait. Nous avons parfaitement le droit de vendre ce bâtiment. »

Un audit avait été lancé en janvier et le verdict devait être livré en juin pour connaitre les possibilités de reconversion et de vente de la Villa Méditerranée, un bâtiment qui ne plait pas du tout au président Estrosi, qui a toujours annoncé vouloir s’en séparer depuis sa campagne.

De son côté, l’ancien président PS Michel Vauzelle, qui avait voulu ce bâtiment comme un phare de la culture méditerranée posé aux portes de la capitale euroméditerranéenne, s’est aussi exprimé.

« Durant 18 ans, nous avons voulu qu’aux côtés du MuCEM qui fait de Marseille une capitale culturelle de la Méditerranée, un bâtiment symbolise Marseille comme capitale française de la Méditerranée. Inaugurée par les présidents des parlements européens et méditerranéens, elle n’a cessé d’être le pôle de rassemblements des réunions ministérielles comme le 5+5, parlementaires comme le parlement méditerranéen, le monde universitaire et les représentants des milieux économiques, la jeunesse avec la fondation Anna Lindh. Faire de ce lieu un casino ou un géant casino est une injure faite au souci de dignité des Marseillais. C’est également une injure faite à tous les Français qui défendent une certaine idée de la France et de son rôle en Orient et au Sahel grâce à son armée, aux martyrs du terrorisme à Paris ou à Nice, à tous les patriotes qui veulent rassembler toutes les forces de la Nation. Marseille c’est l’OM, c’est aussi la capitale de cœur de la France en Méditerranée. Ne l’humilions pas. Servons la France grâce à Marseille dans cette période de grand danger par un lieu de rencontres et de fraternité militante avec la société civile et d’abord la jeunesse. Le temps est venu pour la Villa Méditerranée de jouer son rôle pour la paix et la fraternité. C’est ça l’identité de la France et de la République. »

Plus d’infos sur ce sujet

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE