Le Marseillais de la semaine a fait de la danse son terrain de jeu

humans-of-marseilleMade in Marseille s’associe chaque mercredi à Humans Of Marseille pour vous proposer le portrait du « Marseillais de la semaine » à travers une anecdote insolite ou renversante. Cette semaine, rencontre avec un jeune néo Marseillais arrivé à Marseille grâce à la danse.


« J’ai grandi au Mali où j’ai commencé à danser très jeune avec des amis. On dansait sur des places publiques ou dans des événements pour se faire de l’agent de poche. Un jour, alors qu’on dansait devant un petit public dans la rue, un homme qui nous regardait est venu me voir pour me proposer d’intégrer son école de danse. Il avait créé une association qui donnait des cours de danse professionnels à des jeunes comme moi, gratuitement.
C’est comme ça que je me suis lancé dans la danse professionnelle : j’ai commencé à faire des shows partout au Mali puis à l’international, dans de nombreux pays. Après quelques temps, je me suis mis à fréquenter l’administratrice de la troupe, une Marseillaise, avec qui j’ai décidé d’emménager à Marseille.
J’ai continué la danse tout en suivant des cours de Français et en m’engageant au service civique en parallèle.

Aujourd’hui je me sens Marseillais et je ne manque de rien, je suis heureux. Si j’en suis arrivé là, c’est grâce à la danse et à mon instructeur qui a su me donner une chance incroyable.
J’ai donc lancé cette même association sur Marseille, qui donne des cours de danse gratuitement aux jeunes qui le veulent, au rythme qu’ils veulent.
J’ai pu rencontrer des personnes incroyables depuis le lancement. L’une d’elles est un jeune autiste qui était venu par curiosité, mais qui revient régulièrement. D’autres sont Afghans et ne parlent pas Français, mais viennent à chaque fois car la danse est un langage universel. je suis ravi de pouvoir donner cette même chance à mon tour. »

_____________________

« I grew up in Mali where I began dancing very young with some friends. We danced on public squares or on events to earn a little bit of money. One day, we were dancing in the street when a man who was watching came at me to offer me to join his dancing school.
He had created an association which gave professional dancing lessons to young people as me, for free. This is how I started professional dancing : I began to perform everywhere in Mali, then in numerous countries. I began to date our manager, a girl from Marseillaise, and after a while, we decided to move in Marseille.

I continued to dance while having French courses and joining civic service. Nowadays I got everything to be happy, and it’s thanks to my instructor that gave me an incredible chance. I
So I launched the same association in Marseille, which gives dancing lessons to the young people who want it for free.
And it made me meet incredible people. One of them is a young autistic who came the first time out of curiosity, but who comes back regularly. Others are Afghan and don’t speak French, but come every time because, as they say, dance is a universal language. And their motivation makes me hope that I could give the same chance I’ve been given one day »

Portrait by : HofM (Anywhere Anytime Photography)

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE