Le dictionnaire made in Marseille du parler marseillais

Le dictionnaire made in Marseille du parler marseillais

Parce que Made in Marseille ne serait pas « un vrai » s’il ne vous proposait pas de découvrir le Parler marseillais, voici un dictionnaire des mots et expressions les plus courus de la tchatche locale. Parce qu’à Marseille, on parle avec les mains et avec le cœur !

Un indispensable à mettre dans toutes les mains pour réussir son immersion entre le Cours Ju’ et le Panier.

Le dictionnaire Made in Marseille de A à Z

Agachon : être à l’agachon, c’est être à l’affût

Aïoli : façon de dire bonjour ou aurevoir. « Aïoli les amis ! »

Alibófi : testicules

An pèbre : une époque passée ou future mais qu’on ne sait pas vraiment définir

Arapède : personne collante, pot de colle quoi !

Arranger : se mettre d’accord


Bader : regarder stupidement, bouche bée ou admirer

Balès : costaud, vient sans doute du mot Balaise

Balètti : c’est le bal populaire, la soirée dansante. Aujourd’hui, quand on va au Balètti c’est qu’on va voir un concert du Massilia Souns System !

Ballon : football. Et oui, ici on joue au ballon !

Baou : sommet rocheux d’une colline

Barjaquer : bavarder

Bastonner : se battre

Belsunce (arriver comme) : Arriver chez quelqu’un les mains vides

Bestiasse : personne stupide

Bras-cassé : paresseux ou maladroit

Brèle : nul

Au Vélodrome, le ballon est une religion !
Au Vélodrome, le ballon est une religion !

Cacou : Personne qui en fait trop, snobinard, petit malin qui se fait remarquer

Cafi : Plein, rempli

Cafoutchi : cagibi, petite pièce

Cagade : grosse bêtise ou gaffe

Cagagne : diarrhée

Caganis : le dernier né d’une famille

Cagnard : soleil et chaleur, ou espace découvert en plein soleil

Cagole : fille de petite vertu, avec mauvais genre, morue, poissonnière

Caguer : Ben, aller aux toilettes pour la grosse commission !

marseille-dictionnaire-parler-marseillais
Sur le Vieux-Port, l’été c’est le cagnard, il n’y a pas un arbre !

Collègue : ami

Commission : faire les commissions signifie faire les courses


Dégun : personne. « Y a dégun ici ! »

D’équerre : ivre, mais alors vraiment beaucoup !


Emboucaner : infecter, puer ou alors chercher la bagarre

Encaper : avoir de la chance

Escagassé : fatigué, agacé, exaspéré

Escamper (s’) : fuir, décamper

Esque : petit vers servant d’appât de pêche

Esquichés : serrés, entassés

Estrasse : tenue vestimentaire d’une personne peu élégante et soignée


Fada : fou

Figure (n’avoir pas de) : agir dans le sens tout à fait contraire à l’honneur

Flai ou fly : pastis, aussi appelé Jaune. « Sert le jaune collègue ! »

apero-marseillais-pastis-olive
L’apéro de base à Marseille : pastis – olive

Gabian : Mouette, oiseau marseillais

Gansailler : secouer physiquement ou moralement

Galéjade : plaisanterie, petite blague sans conséquence

Glandouiller : ne rien faire

Gobi : petit poisson aux gros yeux

Grognasse : femme désagréable

Une mouette sur le MuCEM © M Clavel
Une mouette sur le MuCEM © M Clavel

Jobastre : personne un peu folle qui prend des risques


Languir : souffrir de l’absence ou s’ennuyer


Maffre : postérieur – cul

Maï : encore

Mariolle : faire le mariolle, c’est faire le rigolo

Marroner : rouspéter, râler

Mastre : personne sans grand intérêt, pauvre type

Méfi : Attention !

Minot : enfant, gamin

Morfale: affamé, mort de faim

Morfler : recevoir une raclée

Moulon : tas, amas (c’est jamais très bon de se retrouver sous un moulon !)


Néguer : se noyer


Pachole : sexe féminin

Pacoulin : plouc ou type de la campagne profonde

Palot (rouler un): embrasser goulûment

Panade (être dans la): avoir de gros ennuis

Papé, Papet :  grand-père ou vieil homme avec notion de respect

Pastisser : salir

Péguer : coller

Pièce : passer la pièce signifie passer la serpillère

Pile : la pile c’est l’évier en provençal


Ravan : Objet en mauvais état et vieux, souvent employé pour une vieille voiture

Ravi: personne toujours contente (dans la crèche provençale, le santon du Ravi occupe une place importante)

Rouste: raclée

Ruiner (se): se faire mal

ravan
« Sérieux, tu crois que je vais monter dans ton ravan ? »

Scoumoune : malchance (avoir la scoumoune c’est pas le top…)

Stassi : bon à rien (souvent on dit, espèce de Stassi !)

Stoquefiche : personne très maigre


Tarpin : beaucoup, très

Tè vé : tiens, regarde !

Testard : personne têtue

Toti : imbécile

Tron de l’air : personne vive et énergique


Wagon : grand nombre, beaucoup (c’est rarement bon signe quand l’OM se prend un wagon…)


Zoù  : allez, ça y est

Zoù maï : ça recommence !


Pour être encore plus au top, procurez-vous le livre de Robert Bouvier : Le Parler marseillais aux éditions Jeanne Laffitte aux éditions Les Beaux Jours / Marseille, Manuel de Survie par Jean-Laurent Cassely / Les Cacous par Jean Jaque aux éditions Auberon.

livre-parler-marseillais manuel-survie-dictionnaire-marseille les-cacous-le-parler-de-marseille

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE