Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

La Caisse d’Épargne Cepac s’est engagée, mercredi 20 octobre, auprès de l’association « Nos Quartiers ont du Talent » (NQT) pour favoriser l’insertion professionnelle chez les jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires ou de milieux modestes.

L’association accompagne vers l’emploi les jeunes diplômés Bac +3 et plus, âgés de moins de 30 ans, issus des quartiers prioritaires ou de milieux sociaux modestes. Depuis 2006, NQT est le premier réseau d’entreprises mobilisé autour de l’égalité des chances, avec 60 132 jeunes accompagnés et 1025 partenaires associés à cette démarche. « On est ravi de démarrer ce partenariat, vivement les premiers alternants. Nous avons des besoins, il n’y a pas de quota, on prendra ceux qu’on estime bon », déclare Hervé d’Harcourt, membre du Directoire de la Caisse d’Épargne CEPAC, en charge du pôle Ressources.

« Parmi eux, 80% sont recrutés pour un poste à la hauteur de leur qualification après 4 mois de recherche en moyenne », précise Guillaume Marmasse, directeur général chez NQT. « Il est juste inadmissible que des jeunes qui n’ont pas de moyens et qui ont des diplômes bossent dans l’alimentaire et effacent leurs diplômes ».

L’association aide les jeunes diplômés qui recherchent une alternance en les mettant en contact avec les entreprises de son réseau. Elle les accompagne pour leur permettre d’accéder à leur premiers postes avec le dispositif de mentorat, et leur fait découvrir les différents métiers proposés dans les entreprises afin de susciter des vocations.

À travers ce partenariat, la Cepac offre la possibilité à ses managers de parrainer ces nouveaux diplômés sur la base du volontariat. 470 managers seront sollicités par mail. Ceux qui le souhaitent pourront accompagner les jeunes diplômés dans leur projet professionnel, la constitution de leur réseau, la compréhension du marché du travail, les codes de l’entreprise et la recherche d’emploi. Ils s’ajouteront aux 14 000 mentors déjà mobilisés.

Bouton retour en haut de la page