Marseille aura bientôt son conseil municipal des enfants. Une première expérimentation devrait être lancée en 2022 avec des CM1 et CM2, et doit aboutir à des projets que la Mairie concrétisera.

Qui a déjà assisté à un conseil municipal à Marseille, sait que les échanges entre élus ressemblent parfois à des « chamailleries de cour d’école ». Nous pourrons bientôt vérifier si l’expression est bien choisie.

Le premier conseil municipal des enfants va être lancé à Marseille en 2022. « J’espère que le premier se tiendra en septembre prochain », nous indique Sophie Guérard, adjointe au maire déléguée à la place de l’enfant dans la ville.

Le dispositif exact « n’est pas encore arrêté. Nous lançons une consultation avec des enseignants volontaires et nous allons demander l’accompagnement d’un organisme prestataire ». L’élue évoque notamment l’Anacej, qui accompagne les collectivités territoriales dans la mise en place de démarches de participation avec des enfants et des jeunes.

, Les enfants auront leur conseil municipal à Marseille à partir de 2022, Made in Marseille

Aboutir à « un vrai conseil municipal avec 101 petits Marseillais à Bargemon »

Cette première expérimentation ne sera pas une déclinaison fidèle du fonctionnement municipal, avec maire et adjoints. Elle devrait concerner les CM1 et CM2* de la ville, et durer deux ans. « D’abord, travailler au niveau des classes sur les principes de la démocratie, des élections locales, qu’ils comprennent aussi la particularité marseillaise avec la loi PLM [Paris, Lyon, Marseille, ndlr], où l’on vote pour un maire de secteur avant tout ».

* Dans un second temps « qu’on imagine de 2023 à 2025 » la Ville souhaite mettre en place le Conseil municipal des jeunes, qui concernera plutôt les collégiens et lycéens.

 

C’est d’ailleurs à cet échelon, dans les mairies d’arrondissement, que des représentants d’écoles devraient ensuite participer aux conseils municipaux des enfants. L’idée est « qu’ils touchent du doigt le fonctionnement démocratique. En travaillant sur des projets pour la ville, en commission, en votant pour sélectionner celui qui convaincra le plus de monde. Et en élisant ceux qui les représenteront en mairie centrale ».

Car c’est l’aboutissement espéré par Sophie Guérard : « un vrai conseil municipal avec 101 petits Marseillais à Bargemon pour voter, au final, un ou deux projets des enfants Marseillais ». L’élue s’engage à ce que la Ville les concrétise ensuite. Ils feront certainement l’objet d’une délibération soumise au conseil municipal… des adultes.

 « Former les citoyens de demain »

Mais le principal réside ailleurs pour l’adjointe à la place de l’enfant : « C’est un projet de long terme, de démocratie participative. Il s’agit avant tout de former les citoyens de demain. Que les petits s’intéressent au fonctionnement de leur ville, et plus largement de la société. Comment un projet collectif peut se concrétiser ? ».

Et de poursuivre plus largement sur la mission de sa délégation : « Je pense que c’est par les enfants qu’on peut changer le monde. Un enfant qui aujourd’hui vote, va à l’école à pied, en vélo, c’est un adulte qui en fera de même demain ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !