« Plusieurs milliers de tonnes de déchets sont encore présentes sur la voie publique » indique la préfète de police des Bouches-du-Rhône, qui a décidé de réquisitionner des agents pour le ramassage.

Alors que la présence de poubelles dans les rues de Marseille et certaines villes de la métropole est encore importante suite au mouvement de grève de la semaine derrnière, la préfète de police des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, a décidé par arrêté de « réquisitionner le personnel strictement nécessaire au rétablissement de l’ordre public, pour une durée maximale de trois jours », à compter de ce jeudi 7 octobre.

Dans son communiqué, la préfète indique que « malgré la reprise partielle de l’activité d’enlèvement des ordures ménagères à la suite de la grève débutée le 27 septembre dernier, plusieurs milliers de tonnes de déchets sont encore présentes sur la voie publique dans plusieurs communes de la métropole ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !