Des poubelles qui débordent, des rues jonchées de déchets, voilà l’image qui hante les Marseillais depuis quelques jours. La grève des éboueurs est une nouvelle fois au centre de tous les débats. En cause, la loi sur la réforme de la fonction publique, qui prévoit l’alignement de tous les agents aux 35 heures hebdomadaires à partir du 1er janvier 2022.

En vue de l’application de la loi sur la réforme de la fonction publique au 1er janvier 2022, les agents en charge de la collecte des poubelles de la métropole Aix-Marseille Provence devront travailler en moyenne 2 heures de plus par jour, entrainant de fait la fin de fini-parti, qui leur permet de rentrer chez eux une fois la collecte terminée. Mais aussi la perte de jours de congés et d’heures supplémentaires. Le fini-parti devait en théorie prendre fin dès 2014. Mis en place par Gaston Defferre dans les années 1970, ce système est régulièrement dénoncé comme excessif par la Chambre régionale des comptes.

La loi sur la réforme de la fonction publique requiert un total annuel de 1 607 heures travaillées. Aujourd’hui, les agents métropolitains travaillent en moyenne 1486 heures par an. La Métropole a tenté une négociation prenant en compte la pénibilité, et a proposé un total de 1530 heures.

Suite à cette annonce, la CGT a appelé ses agents à se mettre en grève jeudi 23 septembre. Aujourd’hui, à l’issue de la première phase de négociations entre la Métropole et Force ouvrière (FO), les négociations ont échoué. Le syndicat lance un appel à la grève générale de tous les services de collecte des ordures ménagères dans tous les arrondissements et toutes les communes de la Métropole.

« Dès ce soir, c’est donc tous les arrondissements de Marseille et tous les Territoires de la Métropole qui seront en grève à l’appel du syndicat majoritaire », indique FO dans un communiqué. Les agents dénoncent l’absence de considération pour leurs conditions de travail, la pénibilité des missions et les acquis sociaux.

Dans l’après-midi, d’autres réunions se succèderont. À 15h, la Métropole reçoit la FSU territoriale et la CGT à 16h. À l’issue de ces deux réunions, l’appel à la grève pourrait être généralisé à tous les agents.

Le bras de fer ne fait que commencer.

, La réforme du temps de travail en ligne de mire de la grève des éboueurs à Marseille, Made in Marseille

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !