Pour cette dernière étape du déconfinement, les jauges ne sont plus en vigueur dans les établissements recevant du public. Le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos, ainsi qu’en extérieur, quand les règles de distanciation ne peuvent être respectées. Les discothèques rouvriront leurs portes le 9 juillet sur présentation d’un pass sanitaire.

Ce mercredi 30 juin marque la dernière des 4 étapes de déconfinement annoncées par le gouvernement. C’est donc la fin de certaines mesures, comme les jauges dans les restaurants, les cinémas, les théâtres ou encore les musées. Les bars sont eux aussi concernés mais il est toujours interdit de commander au comptoir.

Le port du masque est, quant à lui, toujours obligatoire à l’intérieur des établissements recevant du public ainsi que les transports en commun, les marchés ou encore les aéroports. Le ministre de l’Intérieur a précisé que cette mesure resterait en vigueur « le temps que la situation sanitaire le nécessite ». Dans les cas où les règles de distanciation ne peuvent pas être mises en place en extérieur, le port du masque est aussi obligatoire.

Les concerts et festivals de nouveau autorisés

Pour les concerts et les festivals accueillant du public debout, ils sont de nouveau autorisés à partir d’aujourd’hui. Une jauge de 75 % reste cependant en vigueur dans les établissements en intérieur. Pour les concerts de plus de 1 000 spectateurs, un pass sanitaire sera demandé mais le port du masque ne sera pas exigé. Concernant les concerts en plein air ou en salle avec moins de 1 000 spectateurs, le port du masque est obligatoire mais pas le pass sanitaire. Si la situation se détériore au niveau local, les préfets pourront prendre des mesures plus strictes.

Quant aux discothèques, elles rouvriront leurs portes le 9 juillet avec des jauges de 100 % en extérieur et de 75 % en intérieur. Le masque ne sera pas obligatoire mais l’entrée se fera sur présentation d’un pass sanitaire (schéma vaccinal complet, test PCR ou antigénique de moins de 48h). Un point avec les professionnels du milieu sera effectué mi-septembre pour déterminer l’évolution des règles en vigueur.

Enfin, les compétitions sportives amateur en plein air pourront aller jusqu’à 2 500 personnes, après le 30 juin. Au-delà de 1 000 personnes, le pass sanitaire sera exigé.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !