Après un premier tour marqué par une abstention historique, pas de rebond ce dimanche 27 juin pour ce second tour des élections départementales et régionales. Selon les premières estimations, le taux d’abstention devrait atteindre 65,5% à la fermeture des bureaux de vote.

Aucun rebond par rapport à dimanche dernier. Pas de sursaut républicain. Dimanche 27 juin à 17 heures, ils sont 27,89 % des électeurs à s’être déplacés pour le second tour des élections régionales et départementales en France métropolitaine, selon le ministère de l’Intérieur.

Lors du premier tour, la participation à la même heure atteignait 26,72 %. C’est 23 points de moins qu’aux régionales de décembre 2015 (50,54 %) et 14 de moins qu’aux départementales de mars 2015 (41,94 %), selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

À l’occasion du premier tour de ces deux scrutins, 66,74% du corps électoral ne s’est pas déplacé aux urnes. Cette faible mobilisation confirme les craintes d’une abstention record. Selon les premières projections, à 20 heures le taux d’abstention est estimé à 65,5% d’après le sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Info. Une démobilisation qui peut s’expliquer par un désintérêt des électeurs vis-à-vis de la politique, des enjeux locaux, la météo favorable, l’Euro de football…

L’abstention recule toutefois de 2,3 points en Provence-Alpes-Côte d’Azur. La participation était de 16,54 % à la mi-journée et de 32,95 % à 17 heures. 

Une région très disputée entre le RN Thierry Mariani et le LR Renaud Muselier. Au premier tour, la liste du Rassemblement national (36,38%) est arrivée en tête devant « Notre région d’abord » menée par le président LR sortant, (31,91%).

La fermeture des bureaux de vote à 20 heures, marque également le coup d’envoi de la campagne présidentielle. Les premiers résultats du second tour sont attendus à partir de 20 heures. Suivez notre direct.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !