La Ville de Marseille souhaite piétonniser le secteur entre le Cours Julien et la place Jean-Jaurès. Elle est en attente de la réponse de Métropole, compétente pour cet aménagement, que les élus municipaux souhaitent pérenne. Mais il pourrait être appliqué en version temporaire cet été.

Ce  vendredi 4 juin, des élus de la Ville présentaient un dispositif de tranquillité publique pour apaiser la Plaine et les nuisances croissantes avec la monté en puissance de la saison estivale. Au-delà des mesures répressives pour faire respecter les règles dans l’espace public, la municipalité souhaite renforcer la prévention, l’animation et la qualité des équipements pour favoriser un usage harmonieux pour tous.

Dans ce sens, la Ville souhaite également piétonniser les rues joignant le Cours Julien à la place Jean-Jaurès, pour une déambulation apaisée des badauds dans ce quartier de vie diurne et nocturne très fréquenté. Un aménagement qui concernerait trois rues : André Poggioli, des Trois Rois, et Crudère (les rues Pastoret et Bussy l’Indien sont déjà piétonnes).

, Vers la piétonnisation des rues entre le Cours Ju et la Plaine cet été ?, Made in Marseille

« Cette proposition a été envoyée à la Métropole il y a plusieurs mois », affirme Yannick Ohanessian, adjoint au maire de Marseille en charge de la tranquillité publique. Il espère que l’intercommunalité, compétente pour l’aménagement de la voirie, puisse réaliser le projet « pour cet été ».

La pose de bornes escamotables afin de pérenniser la piétonnisation de la zone, « comme c’est notre but » semble toutefois ambitieuse dans ce labs de temps. « Pour cet été, je regarde avec la Métropole ce qu’il est possible de faire de manière temporaire. Comme des panneaux de signalisation pour restreindre les véhicules », conclut Yannick Ohanessian.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !