Trouver de l’aide ou proposer ses services n’a jamais été aussi simple qu’aujourd’hui. Car depuis cette année, trois étudiants marseillais ont lancé Yaku.fr un site d’entraide entre particuliers où il est possible de louer ou de troquer toute sorte d’objets ou de services. Made in Marseille a rencontré les fondateurs de cette plateforme.

Yaku.fr, un site d’entraide entre particuliers pour se louer ou troquer des objets et des services, a vu le jour cette année grâce à trois étudiants marseillais. Le principe est simple : un utilisateur rend service à un autre utilisateur de sa même ville, de son même quartier ou encore de son même lieu d’étude en étant rémunéré ou non. Une économie collaborative qui permet de trouver de l’aide près de chez soi mais aussi de créer du lien entre des personnes d’une même communauté. Et c’est à Marseille que le concept marche le mieux !

service, S’échanger des objets ou se rendre service est désormais possible avec un site web, Made in Marseille
Le site Yaku.fr. ©DR

Trouver de l’aide près de chez soi

Pour trouver de l’aide sur Yaku.fr, il suffit de s’inscrire sur la plateforme. Chaque utilisateur doit ensuite renseigner sa ville pour faire partie de cette communauté. Mais il peut également s’inscrire dans d’autres communautés, comme celle de son quartier, de son lieu de travail ou de son université.

« Pour se rendre service, les utilisateurs doivent être proches que ce soit physiquement ou par des liens d’amitié. Cela facilite les échanges et aussi la confiance qu’ils auront ensuite entre eux », explique Benjamin Cordier, Président et cofondateur du site.

Un utilisateur dépose ensuite une annonce et spécifie ce qu’il veut louer ou troquer. Cela peut être un objet, comme un service à raclette, ou un service, comme des cours de langues ; en d’autres termes, de l’entraide dans son entière globalité. Si un autre utilisateur est intéressé, ils peuvent ensuite dialoguer sur le site pour se mettre d’accord sur les formalités et procéder à la transaction aussi simplement que possible.

Un site et bientôt une application mobile

service, S’échanger des objets ou se rendre service est désormais possible avec un site web, Made in Marseille
Jean-Baptise Papeix, Bertrand Bruna et Benjamin Cordier, les fondateurs. ©DR

L’idée de créer ce site internet d’entraide est le fruit de la réflexion de trois étudiants marseillais de l’école de commerce Kedge Business School après un constat personnel.

« Nous faisons tous les trois partie d’un groupe Facebook réunissant les étudiants de Kedge, soit plus de 5 000 personnes. Nous nous sommes rendu compte que les personnes qui y postaient des messages pour demander une aide quelconque n’avait pas forcément de retour car leur post se retrouvait noyé dans la masse. De là est venu l’idée de Yaku », confie Bertrand Bruna, l’un des cofondateurs.

D’abord mis en place sur le campus marseillais, la plateforme s’est depuis étendue aux autres campus de l’école, notamment à Paris ou à Bordeaux. Mais les fondateurs avouent que c’est à Marseille que le site marche le mieux ! Pour le moment, plus de 800 personnes y sont déjà inscrites et une dizaine de nouvelles rejoint la communauté chaque jour. Une application mobile devrait rapidement compléter l’offre du site pour faciliter encore plus les échanges et la réactivité des utilisateurs.


Informations pratiques

Rendez-vous sur le site internet de Yaku.fr ou sur sa page Facebook pour suivre toutes les actualités.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !