Dès lundi 30 novembre, les premières micro-navettes Nord We Go assureront le transport des salariés de quelques entreprises du territoire Nord de Marseille depuis la station de métro Bougainville. Un dispositif pionnier en France pour compléter le réseau de transports en commun urbains déjà présent à Marseille. D’ici 2016, deux autres parcours devraient voir le jour ainsi que la mise à disposition, toujours aux salariés, de voitures électriques pour assurer leurs trajets pendant leurs horaires de travail.

nord, [Nord We Go] Un service pour faciliter le déplacement dans les quartiers Nord, Made in MarseilleRompre l’isolement des personnes et faciliter le développement économique des entreprises du territoire nord de Marseille : tel est le crédo du programme « Nord We Go » du réseau Cap au Nord Entreprendre. Cette association, qui fédère 300 entreprises sur les 4 000 présentes dans cette zone de la ville, a cherché des solutions pour faciliter la mobilité des salariés de ses entreprises membres. Parmi les mesures prises, la mise en place de micro-navette dès lundi 30 novembre pour acheminer les salariés depuis la station de métro Bougainville jusqu’à leur lieu de travail.

Le 1er service de navettes mutualisées

S’il existe déjà depuis quelques années des services de navettes interentreprises, les navettes Nord We Go sont les premières en France à desservir plusieurs entreprises d’un même secteur. Pour le moment, deux services de navettes vont se relayer tous les jours entre 7h et 9h30 et 16h30 et 19h pour desservir les entreprises du secteur des Arnavaux à raison d’une navette toutes les 10 minutes. Deux autres parcours viendront compléter l’offre dès le premier trimestre 2016 et concerneront l’îlot Allar, où se trouve notamment EDF, et le village de Saint-Henri à partir de Grand Littoral.

« Les navettes Nord We Go sont une expérience pilote en France de plateforme de services de mobilité mis en place par un collectif d’entreprises engagées pour agir concrètement en complément des transports collectifs gérés par les autorités publiques. Les tranches horaires pourront être modifiées ainsi que les parcours en fonction des premiers résultats », explique Alexandre Fassi, Secrétaire Général de Cap au Nord Entreprendre.

nord, [Nord We Go] Un service pour faciliter le déplacement dans les quartiers Nord, Made in Marseille
François Ranise, Président de Cap au Nord Entreprendre, et Alexandre Fassi, Secrétaire Général du réseau, devant l’une des navettes Nord We Go. ©DR

Le transport au cœur du programme Nord We Go

Après la mise en place de navettes pour se rendre à son entreprise, reste alors à régler un point crucial : trouver une solution pour les salariés qui ont besoin de se déplacer pendant leurs horaires de travail et qui n’ont donc pas leur voiture sur place.

« Dès avril 2016, des voitures électriques Totem Mobi seront mises à disposition sur l’ensemble du territoire de Saint-Antoine à l’Estaque en passant par Saint-Henri et Grand Littoral. 30 à 40 véhicules seront ainsi disponibles ainsi qu’une vingtaine de stations pour les recharger », met en avant Emmanuelle Champaud, l’une des fondatrices de la société Totem Mobi.

Les voitures électriques complètent ainsi l’offre des navettes et permettent aux salariés une entièrement liberté de mobilité même sans leur véhicule personnel. Le tout à un prix réduit, 1€ les 15 minutes, et à la condition unique d’avoir son permis de conduire.

nord, [Nord We Go] Un service pour faciliter le déplacement dans les quartiers Nord, Made in Marseille
Les voitures électriques Totem Mobi aux couleurs de Nord We Go seront mises en service au premier trimestre 2016. ©DR

Facilité la mobilité des salariés dans sa globalité

Cap au Nord Entreprendre a pour objectif de faciliter la mobilité globale des salariés, qu’il s’agisse des salariés de ses entreprises membres évidemment mais pas seulement. Le réseau compte ainsi intégrer au programme Nord We Go l’accès à un crédit personnel aux intérimaires ou salariés précaires qui, pour leur vie professionnelle, ont besoin d’un véhicule, et même des services de navettes pour les habitants des quartiers Nord travaillant à l’extérieur de Marseille. Et puisque la question de la mobilité ne concerne pas uniquement les transports, le réseau travaille également sur la mise à disposition de places en crèches à prix réduits pour les salariés de ses entreprises adhérentes.

À lire aussi

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !