La requalification du parking de la Friche la Belle de Mai en un parc de stationnement modulaire semi-enterré et en place végétalisée touche à sa fin. Le chantier devrait être terminé « fin avril ».

C’était un grand parking goudronné de 65 places qui s’étendait de l’immense salle de spectacles La Cartonnerie jusqu’à l’ancien fortin transformé en crèche, jeux d’enfants et jardins partagés.

Grâce à une requalification du site, un nouveau parking modulaire va désormais atteindre 90 places tout en libérant de l’espace. Ce futur parking “semi-enterré” est en effet déporté contre la rue François Simon, au nord-est, où une nouvelle entrée sera créée. Sa partie haute, en pente douce, pourra se transformer en gradins à l’occasion d’événements en extérieur.

, Friche la Belle de Mai : la grande place végétalisée attendue fin avril, Made in Marseille
©Clara Prat

Un parking modulaire

« Un parking qui n’en sera pas vraiment un », nous racontait l’architecte marseillaise Kristell Filotico. Elle a dessiné le projet “Champ de Mai” en collaboration avec l’atelier de paysagisme Roberta, le bureau d’études SP2i et Lamoureux & Ricciotti Ingénierie.

Le premier but : mettre de l’ordre dans le stationnement tout en valorisant l’espace pour les piétons et les événements culturels. Le parking deviendra payant pour en finir avec les “voitures tampon”, mais à des prix qui devraient rester très attractifs.

, Friche la Belle de Mai : la grande place végétalisée attendue fin avril, Made in Marseille
Le projet Champ de Mai. Crédit : Kristell Filotico + Olivier Merrichelli architectes / Lamoureux – Ricciotti Ingénierie / SP2i / Mavromatidi Asimina

Fin du chantier « fin avril »

Ce projet permet également de libérer environ 5 000 m2 sur l’esplanade, au pied de la Cartonnerie, pour y créer une place végétalisée. Elle offrira une déambulation apaisée entre la crèche, les jeux d’enfants et les jardins, bordée de 300 mètres de bancs pour paresser et jouer, appropriable par les gens du quartier. Dans un premier temps, 700 m2 devraient être végétalisés et 24 arbres plantés.

Le chantier touche à sa fin : le parking est déjà réalisé et la requalification de l’esplanade est bientôt terminée. « Les plantations sont en cours », nous explique Olivia Samit, qui assure le suivi de chantier pour l’atelier Roberta. Le chantier devrait « être terminé fin avril ». Le coût annoncé du projet global est estimé à 1,5 million d’euros.


À lire aussi

, Friche la Belle de Mai : la grande place végétalisée attendue fin avril, Made in Marseille
La Friche la Belle de Mai, ambassadrice française de la régénération urbaine en Europe ©Caroline_Dutrey
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !