A partir du lundi 8 mars, la Métropole Aix-Marseille-Provence expérimente la descente à la demande en soirée sur deux lignes de bus marseillaises et trois lignes aixoises. L’objectif : diminuer les temps de parcours à pied pour les personnes ressentant un sentiment d’insécurité lors de leur utilisation des transports collectifs.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la Métropole Aix-Marseille-Provence lance l’expérimentation des arrêts à la demande en soirée sur deux lignes de bus du réseau RTM ainsi que trois lignes du réseau Aix en Bus. Ce nouveau dispositif, accessible à tous, permet de demander la descente entre deux arrêts afin de se rapprocher de sa destination et réduire son temps de parcours à pied. Ce service est proposé dans le but d’apporter un sentiment de sécurité aux personnes, en particulier aux femmes, utilisant les transports collectifs.

Les insécurités étant plus grandes lorsque le soir, la Métropole a décidé de sélectionner des lignes de bus de nuit pour son expérimentation :

  • Les lignes 521 (Gare Saint-Charles vers Luminy Pn des Calanques) et 533 (Géraniums vers Canebière Bourse) à partir de 22 heures pour la RTM.
  • Les lignes BHNS aixpress qui relient le quartier de Saint-Mitre au Pôle d’Échanges du Krypton, la 3 (Grande Bastide vers le Val de Saint André) et la 5 (Centre Commercial des Milles vers le Club Hippique Parc Relais Brunet) à partir de 21 heures pour le réseau Aix en Bus.

Pour bénéficier de ces arrêts à la demande, il suffira d’en notifier le chauffeur lors de la montée dans le bus ou, au plus tard, un arrêt avant le lieu de descente. Des consignes strictes ont été établies par la Métropole par rapport à la configuration de la voirie, que les conducteurs devront respecter pour garantir une sécurité optimale lors de chaque descente.

« La Métropole Aix-Marseille-Provence renforce ainsi la liberté d’aller et venir pour tous dans l’espace public, en faisant respecter les valeurs d’égalité femmes/hommes et de neutralité qui lui sont particulièrement chères », a-t-elle appuyé.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !