Encore une nouveauté pour le Jellyfishbot, ce petit robot collecteur de déchets et d’hydrocarbure de la société Iadys, basée Roquefort-la-Bédoule. Habituellement télécommandé, il possède à présent une version autonome.

En 2020, nous vous parlions déjà du Jellyfishbot, le petit robot électrique nettoyeur des mers de la société provençale Iadys. Habituellement télécommandé, ce collecteur de déchets et d’hydrocarbure a officiellement sa première version autonome.

« C’est une fonctionnalité qui suscite de l’engouement de la part de nos clients. C’est un véritable gain d’efficacité pour les acquéreurs du Jellyfishbot car ils peuvent effectuer d’autres tâches pendant que le robot nettoie le plan d’eau » explique Nicolas Carlési, fondateur de la société Iadys.

Une zone d’action délimitée grâce à des points GPS

Pour cela, l’utilisateur doit renseigner sur l’application les points GPS qui délimiteront la zone d’action du robot. Une fois programmé, il se dirige automatiquement vers cette zone, tout en évitant les obstacles. Durant la mission de nettoyage, il est possible d’avoir accès, sur son smartphone, à la vidéo du Jellyfishbot via sa caméra embarquée. Une fois la mission terminée, l’utilisateur peut reprendre le contrôle du robot et le ramener à bon port.

Et pour les communes et organismes possédant déjà leur robot (Cassis, Cannes, Marseille, Monaco, Saint-Tropez, Montpellier, Cherbourg ou encore Neuchâtel), ce dernier pourra bénéficier de cette nouvelle option grâce à une mise à jour.

Retrouvez le Jellyfishbot en vidéo

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !