Depuis quelques semaines, les Marseillais ont pu découvrir de nouvelles poubelles installées dans les rues de la ville. Dotées d’un système d’intelligence artificielle et de panneaux solaires, elles promettent une meilleure gestion de déchets et des économies d’énergie.

Alors que la grève des éboueurs de la société Derichebourg qui s’est déroulée pendant les fêtes de fin d’année, impacte durement les habitants les 2e, 15e et 16e arrondissements de la ville, la Métropole cherche des solutions innovantes pour optimiser le ramassage des déchets sur le territoire. En 2020, la collectivité lançait d’ailleurs un appel à projets pour se doter de mobilier urbain connecté permettant de rendre plus efficace et économe en énergie le mobilier sur l’espace public, et notamment les poubelles.

Dans ce cadre, 4 modèles de poubelles solaires ont fait leur apparition à Marseille depuis quelques mois. Elles portent les noms des marques sélectionnées : Big Belly, Mr. Fill, Solar Smart Bin et CleanCube. Les habitants peuvent les découvrir aux sorties du métro Castellane, au rond-point de David et dans la rue Saint-Ferréol.

20 autres poubelles seront réparties sur plusieurs quartiers du centre-ville d’ici fin janvier, du Vieux-Port à la Canebière, en passant par l’Opéra, la rue de Rome, la Préfecture et Périer. « Ces emplacements à forte affluence ont été sélectionnés car ils font habituellement l’objet de plusieurs collectes des corbeilles standards chaque jour », nous indiquent les équipes de la Métropole., Des poubelles solaires et connectées installées à Marseille, Made in Marseille

Des corbeilles à énergie solaire, compactrices et connectées

Parmi les entreprises sélectionnées, Connect Sytee implantée à Meyreuil, commercialise le système Big Belly, des poubelles à énergie solaire. « Cette fonctionnalité permet la compaction et la communication des données aux équipes, nous indique Jérémy L’Hostis, directeur du développement pour le Groupe Hévolya, disposant de la société Connect Sytee. Elles sont ainsi capables de détecter le niveau de remplissage des bennes, de tasser les déchets et communiquer sur une plateforme en ligne l’ensemble des données de la corbeille, dont le niveau de batterie ou encore le nombre de dépôts réalisés ».

 

, Des poubelles solaires et connectées installées à Marseille, Made in Marseille

Toutes les corbeilles connectées disposent de systèmes intelligents similaires qui ont, par ailleurs, plusieurs avantages : en plus d’éviter les collectes inutiles sur des corbeilles très peu remplies, le compactage permet à la corbeille de contenir jusqu’à 6 fois son volume normal. Moins de tournées sont nécessaires pour les agents de la propreté et les émissions de CO2 sont de ce fait réduites. Et permet de faire des économies pour la collectivité.

Une phase test jusqu’en 2022

Si, pour le moment, les quatre technologies essaiment à Marseille, « l’expérience, qui pourra être étendue à d’autres quartiers et communes, se poursuivra jusqu’en 2022, souligne la Métropole. Les résultats permettront d’évaluer la pertinence de ces équipements innovants et d’identifier le ou les modèles les plus adaptés à la typologie du territoire, le cas échéant ».

Avec un objectif à la clé : élargir le service sur l’ensemble du territoire métropolitain, avec l’assurance d’une gestion des déchets plus responsable et mieux adaptée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !