L’entreprise Lemon Tri, fondée à Paris en 2011 et installée dans les quartiers Nord de Marseille depuis 2018, est une référence dans le domaine de l’économie circulaire. Elle valorise chaque jour de nombreux déchets : aliments, canettes, pile, bois, bouteilles en plastique, verre… Reportage.

Lemon Tri est devenue une référence dans le domaine de l’économie circulaire, grâce à un service de recyclage unique en France, misant sur l’innovation, le système de réseau intra-structures et l’insertion professionnelle. En 2018, la première filiale du groupe s’est implantée dans les quartiers Nord de Marseille.

Déchets alimentaires, canettes, pile, bois, bouteilles en plastique, verre… Voici une liste non-exhaustive de l’ensemble des déchets que l’entreprise Lemon Tri s’évertue à valoriser depuis 2011. Aux commandes de ce projet d’économie circulaire, Augustin Jaclin et Emmanuel Bardin ont choisi d’innover dans le service du recyclage en France en misant sur des marchés hors domicile.

Pour ce faire, bacs de tri design ou encore machines intelligentes ont été déployés auprès d’entreprises, de la grande distribution ou encore de campus universitaires dans le but d’améliorer la gestion des déchets à la source. Un cercle vertueux qui a fait ses preuves dans la capitale, avant d’arriver sur le sol marseillais où la première filiale du groupe a vu le jour en 2018.

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille
Des bacs de tri dans les bureaux © Lemon Tri

Lemon Aide : Un engagement humain

C’est à la sortie du métro Gèze que se dévoile l’entrepôt Théodora où s’affairent les équipes marseillaises. Un quartier choisi spécifiquement par Lemon Tri, dans le cadre de sa politique d’insertion professionnelle, comme nous l’indique Guillaume Pellegrin, responsable du site.

« Si Marseille a été la ville choisie pour ouvrir une première filiale, c’est qu’intrinsèquement, la volonté de l’entreprise est de s’implanter là où le taux de recyclage est faible et le chômage est élevé. Le fait d’être dans ce quartier nous permet de faire le lien entre les quartiers Nord et Euroméditerranée, où se trouvent par ailleurs un grand nombre de nos clients ».

Car, si le recyclage est au coeur de la vie du groupe, il est aussi un vecteur d’employabilité sur le territoire. En effet, depuis 2016, Lemon Tri a développé Lemon Aide, filiale d’insertion permettant aux personnes éloignées de l’emploi de se former à différents services au cours de 8 mois passés à temps plein dans l’entreprise, en CDDI (Contrat à Durée Déterminée en Insertion).

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

« Aujourd’hui, la structure marseillaise compte 14 salariés et 5 en insertion professionnelle. Nous fonctionnons par promotion : quatre personnes arrivent en même temps pour créer une petite équipe tous les 6 mois, chacun se forme aux différentes tâches, cela leur permet d’acquérir des compétences, que ce soit dans le domaine logistique ou informatique. D’autre part, 20% de leur temps de travail est dédié à l’accompagnement socio-professionnel, afin d’établir les projets d’avenir après leur passage à Lemon Tri ».

De la gestion des déchets à leur valorisation

Stockage, tri, conditionnement, pesée, acheminements, traçabilité… Toutes les étapes sont suivies à la lettre dans cet entrepôt de 1 500 m2 où sont méticuleusement disposés les sacs de déchets triés et compactés qui seront, par la suite, acheminés en circuits-courts vers des filières de recyclage françaises. La manoeuvre se réalise en collaboration étroite avec un collectif d’acteurs locaux, en charge de la valorisation des déchets organiques, ménagers…

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

Depuis peu de temps, l’entreprise s’est rapprochée des structures Solution Recyclage et Cycl-add pour faire face au défi de la pollution plastique due aux masques jetables, utilisés pendant la crise sanitaire. Ce tout nouveau service permet leur collecte, décontamination et recyclage, notamment grâce à des bacs de tri spéciaux. Une fois récupérés, ces déchets sont traités dans l’Ain et leur matière reprend vie, utilisée pour confectionner des vêtements techniques.

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

Sensibiliser : Un enjeu intrinsèque

Autant d’innovations que l’entreprise s’évertue à développer mais surtout transmettre, qu’il soit question de sensibiliser les clients ou les jeunes générations à la thématique environnementale. A l’entrée de l’entrepôt se trouve d’ailleurs un espace ludique, composé d’affiches hautes en couleurs et humoristiques, de machines de présentation ainsi que de bocaux dans lesquels sont présentés les matières recyclées.

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

Un défi de taille, et pourtant de rigueur, devenu un leitmotiv à part entière. Lemon Tri est certifié depuis 2016 par BCorp, un label international de business éthique attestant de l’engagement sociétal et environnemental. Un atout supplémentaire permettant de gagner la confiance des quelque 150 clients marseillais qui font appel à ses services.

« Tout est imaginé pour que le tri devienne instinctif et pour banaliser le geste, continue Guillaume. En 2011, l’entreprise a imaginé des machines de tri incitatives : grâce à un système basé sur le concept de la loterie, à chaque déchet inséré, l’utilisateur se voit récompensé par des jetons qui, accumulés, lui donnent droit à un “cadeau”, comme un repas au restaurant universitaire, tel que c’est le cas sur le campus de Luminy ».

, A Marseille, Lemon Tri booste le recyclage des déchets et la solidarité, Made in Marseille

Développement et croissance sur le territoire

Les gammes de la marque sont nombreuses et disposent de leurs propres logos de tri, suivant le modèle choisi. Corbeilles et machines sont personnalisables, au désir du client, pouvant donc être utilisé comme un outil de communication à petite ou grande échelle.

Depuis sa création, la structure marseillaise connaît un taux de croissance de 50% par an, où 1/3 de l’activité se concentre. En 2020, malgré la crise liée à la Covid-19, Lemon a réalisé 4 millions d’euros de chiffre d’affaires. Entre Paris et Marseille, 500 entreprises font aujourd’hui appel à la structure. A court-terme, cette dernière prévoit de s’étendre sur le territoire hexagonal, où deux autres villes sont déjà sur liste d’implantation.

Un développement aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux qui devrait être accueilli avec considération dans d’autres métropoles.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !