Créée en juillet 2016, La Maison des femmes de Saint-Denis est un lieu unique en France, qui offre un parcours de soins complet aux femmes en difficulté ou victimes de violences. Un projet d’implantation est prévu à Marseille, relayé massivement sur les réseaux sociaux grâce à la participation de plusieurs personnalités.

Créée en juillet 2016 par la Dr. Ghada Hatem, la Maison des femmes de Saint-Denis est un lieu de soins unique en France, qui offre un parcours complet aux femmes en difficulté ou victimes de violences ainsi que toutes les ressources nécessaires à leur reconstruction. A Saint-Denis, elle accueille 60 à 80 femmes par jour et fait face à une forte hausse des demandes de prise en charge. Les chiffres en témoignent : + 30% de venues en septembre 2020, en comparaison à septembre 2019.

Pour continuer à soutenir les victimes et élargir son réseau d’aide, l’association souhaite créer un grand réseau de Maison des femmes. Des établissements similaires ont déjà vu le jour à Bordeaux, Brive ou Bruxelles. L’objectif est d’accompagner la création de 10 structures dans les deux prochaines années, en partenariat avec le ministère de la Santé.

Une Maison des femmes en projet à Marseille

Parmi les 10 maisons en projet, l’association souhaite dupliquer son modèle dans la cité phocéenne, baptisé “Une petite soeur à Marseille”. Le projet est porté par la professeure Florence Bretelle, gynécologue obstétricienne, accompagnée de son équipe de l’Assistance publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Il reprend spécifiquement le modèle de Maison des femmes à Saint-Denis, centré sur la santé. L’équipe porteuse du projet sur place est déjà soutenue par un engagement politique au niveau local.

De nombreuses personnalités (Alexandra Lamy, Philippe Katerine, Sylvie Hoarau, Lucien Jean-Baptiste, Leila Kaddour, Enora Malagré, Géraldine Maillet, Julie Mamou Mani, Laure Vallée, Elsa Wolinski, Fatou, Elise Goldfarb, Kenza, Julia Layani, Natoo et Sandra Sisley, des entrepreneuses, Jeanne Damas, Sabrina Herlory, Melody Madar Uzan et Chloé Saban) ont d’ailleurs participé à une courte vidéo de présentation et de soutien à cette future structure, dont une campagne de crowdfunding a été lancée sur le site HelloAsso.

Si pour le moment l’équipe en est à plus de 115 000 euros récoltés, l’objectif annoncé est de 150 000 euros. Il reste dix jours pour participer à la campagne de dons.

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !