5,1 milliards d’euros, c’est le montant du contrat d’avenir entre l’Etat et la Région qui sera signé début janvier à Toulon, en présence du Premier ministre, Jean Castex, de Renaud Muselier, président LR de la Région Sud, et des présidents des départements de la Région. Cette somme allouée aux projets sur notre territoire, s’échelonnera sur la période 2021 – 2027.

« Je signerai à Toulon avec le Premier ministre ce contrat historique de 5,1 milliards d’euros (2,55 milliards pour l’Etat et 2,55 milliards pour la Région) sur la période 2021-2027. Michel Vauzelle et Manuel Valls avaient voté un Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020 à 1,8 milliard d’euros ! » annonçait mercredi Renaud Muselier, alors que se tenait hier l’assemblée plénière régionale.

La signature initialement prévue ce vendredi est finalement reportée. Jean Castex ayant été déclaré cas contact suite au diagnostic positif eu président de la République Emmanuel Macron. Le nouveau contrat a été adopté par la majorité de Renaud Muselier, ainsi que par le groupe du rassemblement national malgré quelques réserves.

L’élu espère aussi bientôt débloquer 10 milliards d’euros de fonds européens pour accélérer le développement des projets régionaux, avec en priorité et en « fil rouge » la Cop d’avance, relancer l’économie régionale, renforcer la sécurité, soutenir le monde culturel, poursuivre l’aide aux territoires ruraux et urbains.

Le prochain budget sera voté à l’occasion de l’assemblée plénière du 18 février prochain.

Comment va fonctionner ce Contrat d’avenir 2021 – 2027 ?

Le premier comité de pilotage est prévu début janvier. Il marquera le lancement du nouveau contrat d’avenir Etat-Région. Le fonctionnement se veut très « simple pour être efficace », selon Renaud Muselier.

L’ensemble du dispositif sera co-piloté par le Préfet de Région, Christophe Mirmand et Renaud Muselier. Sur le terrain, les communes, les EPCI (métropoles, communautés de communes,…) et les entreprises, feront remonter les projets aux comités de pilotage départementaux, composés  de chaque président de Conseil départemental, Préfet de département, ainsi qu’un élu régional et les représentants des entreprises et des chambres consulaires. « Les dossiers qui ne seront pas complets et présentés à temps seront écartés » et ne pourront pas décrocher d’aide financière.

Aller chercher 10 milliards d’euros de fonds européens

Autre priorité du moment : « Entre 2014 et 2020, nous avions 1 milliard de base, et nous avons finalement obtenu 4,6 milliards d’euros pour le territoire régional ! Soit près de 5 fois plus. Pour 2021-2027, je fixe l’objectif 10 milliards d’euros : nous avons l’expérience, nous sommes structurés, et nous aurons le plan de relance européen en ligne de mire. Entre 2007 et 2013 la précédente majorité n’avait consommé que 300 millions d’euros » précise Renaud Muselier.

1 milliard d’euros de fonds européens seront directement gérés par la Région sur 2021 et 2027.


A lire aussi 

, L’Etat vient signer son contrat d’avenir de 5 milliards d’euros avec la Région, Made in Marseille
3,3 milliards d’euros de fonds européens mobilisés par la Région Sud
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !