Alors que la crise sanitaire frappe de plein fouet le pays, les entreprises se retrouvent en première ligne. Pour la plupart, la reprise d’activité passera aussi par la formation pour acquérir de nouvelles compétences. Et grâce au dispositif #1jeune1solution et ses aides financières, c’est également le bon moment pour les chefs d’entreprises de recruter des jeunes en apprentissage, à coût réduit.

La crise de la Covid n’a pas épargné les entreprises du territoire, qui sont aujourd’hui amenées à se réinventer, en misant notamment d’avantage sur le digital et le management à distance avec le déploiement du télétravail. Pour les accompagner, l’Ecole Pratique, gérée par la Chambre de Commerce et d’Industrie métropolitaine Aix-Marseille-Provence, propose de nombreuses formations clés en main.

Depuis 1934, cette école métropolitaine est un fin maillage entre le monde de l’entreprise, le mentorat et la formation. Elle propose aujourd’hui des formations continues et initiales, permettant à différents profils de suivre un programme, qu’il s’agisse de leur domaine d’expertise ou d’une reconversion.

Recruter un apprenti, c’est le bon moment !

L’Ecole Pratique aide les entreprises à sélectionner un apprenti selon le niveau et le domaine d’activité souhaités. Recruter un apprenti est un bon moyen pour développer l’activité de l’entreprise à coût réduit, et pour accompagner un jeune dans son parcours professionnel.

Avec les récentes mesures prises par l’Etat pour maintenir la dynamique de l’apprentissage, l’employeur peut bénéficier d’une aide financière comprise entre 5000 et 8000 euros par jeune. Du BTS au Master, les intéressés pourront découvrir un panel large d’offres de formations sur le site de l’Ecole Pratique, qui sert aussi de portail d’information et de recrutement pour les entreprises locales.

Des formations sur mesure pour rebondir face à la crise

Outre l’accompagnement sur le recrutement des apprentis, l’Ecole Pratique sert aussi de boite à outil pour les dirigeants, en mettant à disposition un panel de formations sur mesure, pour rebondir face à la crise.

“La mallette du dirigeant” propose des formations 100% prises en charge par l’AGEFICE (à hauteur de 7 000 € par personne sur un an). Chaque bénéficiaire compose son programme sur-mesure, selon ses besoins, en choisissant parmi les 17 modules proposés. Par exemple : analyse financière, nouvelles technologies et compétences numériques, marketing et communication, ressource humaine et management ou encore responsabilité sociétale des entreprises.

Ces formations courtes, de 1 à 4 jours, s’adressent aux chefs d’entreprise non-salariés ressortissants de l’Agefice, ainsi qu’à leur conjoint-collaborateur et aux auto-entrepreneurs. Un conseiller de la CCIAMP vous accompagne pour la composition de votre bouquet de modules à la carte et dans sa valorisation ainsi que pour l’élaboration de votre dossier de prise en charge. L’opération s’appuie sur un principe de délégation des paiements : les Dirigeants d’entreprise sont donc dispensés d’avancer les fonds. C’est donc une opportunité à coût zéro pour l’entreprise.

245 thèmes de formation et 11 certificats de compétences sont également proposés aux dirigeants, salariés, micro entrepreneurs, futurs créateurs ou repreneurs d’entreprise, demandeurs d’emploi. Des programmes courts de 2 à 7 jours et certifiants sont ainsi dispensés. Qu’il s’agisse d’un projet individuel ou d’un projet collectif d’entreprise, les parcours sont disponibles en inter ou intra-entreprise, articulés autour de 16 grandes thématiques, telles que Communication et développement personnel, Digital, webmarketing, numérique, ou Vente, relation client, marketing.

, Pour rebondir après la crise, misez sur la formation et le recrutement d’un apprenti, Made in Marseille

Le dispositif FNE, pour les entreprises en activité partielle : des formations financées par l’État

Face à la crise sanitaire et suite au confinement, le gouvernement a décidé de renforcer le dispositif FNE-Formation en finançant à 100% les coûts pédagogiques des formations pour les entreprises qui ont recourt à l’activité partielle. Objectif : accompagner les entreprises dans la période actuelle pour qu’elles anticipent leurs problématiques compétences et renforcent l’employabilité de leurs collaborateurs.

Des formations à distance sont proposées par L’Ecole Pratique, qui offre aussi un accompagnement dans les démarches administratives. Parmi elles, “Manager et motiver une équipe commerciale pour une relance d’activité”, “Gérer sa chaine logistique, les risques fournisseurs, ses stocks et approvisionnements”, “Prévoir et gérer sa trésorerie en situation de difficultés”,…


> Plus d’infos sur le site de l’École Pratique

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !