D’après l’étude d’une société de déménagements, Marseille et les Bouches-du-Rhône deviennent la destination préférée des Parisiens qui souhaitent déménager hors de l’Île-de-France. Le confinement aurait encouragé les départs de la capitale.

Le confinement aurait donné aux habitants des grandes agglomérations françaises des envies de prendre le large. En tous cas si l’on en croit un sondage* publié par Nextories, plateforme de réservation de déménageurs.

« 61 % des habitants d’une métropole et de sa périphérie souhaitent s’éloigner de la ville lors de leur prochain déménagement », explique l’étude, et 38 % des habitants d’agglomération de plus de 100 000 habitants désirent déménager d’ici moins d’un an (contre 25 % en moyenne en France).

Pour autant, ils ne répondent pas forcément à un appel de la nature ou une retraite à la campagne (16 %). La moitié d’entre eux souhaite avant tout changer d’air dans une autre grande ville française.


* : sondage pour Nextories
Étude sur les envies de déménagement réalisée après le premier confinement, à la fin de la haute saison des déménagements, en partenariat avec l’institut de sondages YouGov auprès d’un échantillon de 1017 personnes représentatives de la population française.

Marseille : « Destination préférée des Parisiens »

Le confinement semble avoir influencé les Parisiens sur leur envie de s’éloigner de la capitale. En se basant sur les réservations effectuées sur son site, Nextories déclare que « les déménagements de plus de 100 km au départ de Paris ont augmenté de 49% dans les 3 mois suivant le déconfinement (de juin à août 2020) par rapport à la même période en 2019 ».

Il semble que Marseille et les Bouches-du-Rhône les attirent particulièrement cette année. D’après le sondage, suite au déconfinement, « l’agglomération marseillaise est devenue la destination préférée des Parisiens », hors Île-de-France. Le département des Bouches-du-Rhône devient le plus prisé en 2020, avec près de 10 % de leurs intentions. Il représentait pourtant leur troisième choix en 2019.

Il détrône ainsi la Gironde (Bordeaux) qui avait la préférence des Parisiens en 2019, suivie par le département du Rhône.

Marseille et Paris loin derrière dans une autre enquête sur l’attractivité

Selon les indicateurs et les études, les palmarès des villes les plus attractives de France varient. Ainsi, une autre enquête publiée cette semaine par l’entreprise Regionsjob se base sur « la perception de ces villes par leurs habitants eux-mêmes », explique BFMTV.

Sur la base de ces indicateurs, Marseille et Paris sont tout en bas du classement des 20 villes les plus attractives de France, quand Rennes est première devant Nantes.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !