Le nombre de patients Covid est en nette diminution dans les hôpitaux de Marseille (AP-HM) avec 230 cas identifiés le 24 novembre, contre 338 le 9 novembre dernier. Si le taux de réanimation stagne encore, il devrait prochainement suivre cette tendance à la baisse.

Dans les hôpitaux de l’AP-HM (Hôpital Nord, Hôpital de la Timone, Hôpital de la Conception et Hôpitaux Sud), le nombre de cas Covid est en diminution avec 230 patients dont 98 en réanimation, le 24 novembre. Le 9 novembre dernier, les hôpitaux recensaient 338 patients Covid dont 98 en réanimation. Le taux de réanimation reste donc haut, mais compte tenu de la courbe descendante du nombre d’admissions, elle devrait prochainement suivre la même tendance. Pour rappel, au sein de l’AP-HM, 248 personnes sont décédées du Covid depuis le 1er août 2020.

, Covid : A Marseille, le nombre de nouveaux cas diminue, le taux de réanimation stagne, Made in Marseille
Courbes d’évolution : source AP-HM

Le pic de l’épidémie est passé, selon Santé publique France

Vendredi 20 novembre, Santé publique France annonçait que le pic épidémique de la deuxième vague avait probablement déjà été franchi dans le pays. Et son dernier bilan, publié hier soir, confirme la tendance à la baisse de la circulation du virus, avec 4 452 nouveaux cas identifiés durant ces dernières 24 heures, contre 9 406 lundi dernier.

La France passe donc sous la barre des 5 000 cas, pour la première fois depuis fin septembre, et atteint ainsi l’objectif du président Emmanuel Macron, fixé lors de l’annonce du reconfinement, fin octobre.

Les hôpitaux du pays restent chargés

Les hôpitaux restent cependant encore chargés, comme l’a rappelé Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, sur franceinfo ce matin. Un déconfinement ne serait, selon lui, pas envisageable à l’heure actuelle puisque « le virus circule encore beaucoup ».

Le président de la République s’exprimera sur la question ce soir, à 20 heures. Censé durer jusqu’au 1er décembre, le confinement pourrait connaître un allégement avec, notamment la réouverture possible des commerces dits non-essentiels.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !