La Ville de Marseille va lancer une « révision complète » de la carte scolaire de la commune. Une commission sera créée avec l’Éducation nationale et les représentants des parents d’élèves pour revoir les attributions d’écoles en fonction du lieu d’habitation, pour « favoriser la mixité sociale ».

« Des disparités évidentes existent. Elles ne sont pas seulement un ressenti ou un fantasme », a lancé Pierre Huguet, adjoint à l’Education de la Ville de Marseille, lors du conseil municipal de ce lundi 23 novembre.

L’hémicycle municipal a voté un rapport pour la création d’une commission destinée à superviser « une révision complète » de la carte scolaire de la ville. Mise à jour pour la dernière fois en novembre 2019, ce document attribue une école à chaque enfant, selon la localisation de son logement.

« La sectorisation scolaire reflète la politique de l’habitat d’une ville. Alors que Marseille s’est retrouvée fracturée par des divisions sociales, le travail engagé par cette délibération doit favoriser un retour à la mixité sociale », explique la délibération. « Parce que l’école doit rester un lieu de vie, un lieu de sociabilisation, elle doit refléter la richesse des habitants d’un quartier, d’un arrondissement, la carte scolaire est un levier essentiel pour recoudre le tissu social de Marseille ».

, Mixité sociale : la Ville de Marseille veut réviser les périmètres scolaires, Made in Marseille
« Il faut sortir du réflexe de l’entre-soi. Faire que l’école porte haut les valeurs de la République : égalité et fraternité ». Pierre Huguet au conseil municipal.

Un travail commun avec l’Éducation nationale et les parents d’élèves

Pour Pierre Huguet, la carte scolaire « est un sujet sensible qui peut conduire à des appréhensions et réticences ». C’est pourquoi la Ville compte « construire la nouvelle carte scolaire avec les Marseillaises et les Marseillais ».

La commission créée sera tripartite, afin de prendre en compte les différentes expertises. Elle comprendra des élus et adjoints de la municipalité, mais également des représentants de l’Éducation nationale, des représentants des parents d’élèves, ainsi que des « experts qualifiés ». Pour cela, la délibération précise par ailleurs que « la Ville de Marseille va lancer un marché public d’assistance à maîtrise d’ouvrage ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !