Depuis mars dernier, le secteur de l’événementiel est à l’arrêt sur l’ensemble du territoire. Une situation alarmante qui a donné vie au projet Alga, palais des congrès virtuel. Fondée par Alain Gargani, directeur d’AOS et aussi président de la CPME Sud, la plateforme se présente comme une innovation dans le domaine.

« Le 17 mars, tout s’est arrêté ». C’est en ces termes qu’Alain Gargani a lancé la conférence virtuelle ce mardi, dédiée à la présentation d’une toute nouvelle plateforme : Alga. Le directeur de l’agence AOS (Atout Organisation Science) et président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME Sud) annonçait ce matin la création d’un palais des congrès virtuel, adressé aux entreprises et acteurs du monde événementiel.

Ce portail, imaginé par les équipes de l’agence, propose un dispositif novateur permettant d’organiser toutes sortes d’événements, comme des séminaires, workshops, cérémonies, salons professionnels… Dont certains espaces peuvent accueillir jusqu’à 100 000 participants.

Cette réponse digitale inédite a vu le jour en juin dernier, permettant à des professionnels de bénéficier d’un espace de mise en relation à distance, se rapprochant au maximum de l’expérience physique qu’offrent ces rendez-vous. « Avec la Covid-19, ce sont 40 à 50 événement qui s’annulaient pour nous, et les outils de visio-conférences ne correspondaient pas à nos attentes, soulignait le fondateur d’Alga. Il fallait créer notre solution. Le 30 mai dernier, une première version d’Alga nous a permis d’avoir un premier aperçu, grâce à quelques clients qui nous ont fait confiance lors du lancement ».

, Alga, un palais des congrès virtuel pour recréer des événements d’entreprise, Made in Marseille

Parmi eux, Humberto Miranda, directeur général du Groupement Interprofessionnel Médico-Social (Gims 13) basé à Marseille. « Nous avons 200 collaborateurs, dont 50 médecins. Une fois par an, il est important de se réunir pour faire un bilan et parler des projets à venir. Nous avons donc eu cette difficulté concernant l’organisation d’un rassemblement. Et en cette période, c’est d’autant plus complexe. Nous avons découvert Alga, qui n’est pas qu’un outil de visio mais un véritable espace qui offre une expérience aux participants ».

Des rendez-vous personnalisés

Car tout est pensé pour adapter le service selon la demande du client. Du jingle à l’habillage marketing, en passant par les stands et décors des salles, comme pour un événement physique, l’organisation est réfléchie en amont par les différentes parties afin de concevoir un espace d’échange ergonomique, ciblant les besoins de l’événement.

C’est dans cet objectif qu’ont notamment été imaginés différents environnements immersifs : Un studio TV Virtuel avec un plateau ; un espace auditorium qui peut accueillir jusqu’à 100 000 participants ; un stand 3D « e-exposition » conçu pour replonger le visiteur dans une configuration similaire à un stand traditionnel ; un espace ateliers, pouvant atterrir jusqu’à 100 personnes par salle; un espace Speed Business Meeting ; un espace Pitch ; une zone Place des experts pour les rdv BtoB ; et enfin un espace e-poster pour valoriser les communications lors de congrès. Cet outil numérique permet aussi de fédérer les participants par le biais d’incentives (escape game virtuel, yoga…).

, Alga, un palais des congrès virtuel pour recréer des événements d’entreprise, Made in Marseille

Ouvrir le champ des possibles grâce au digital

Un investissement de 150 000 euros aura été nécessaire pour cette réalisation. Pour ce qui est du modèle économique, les entreprises intéressées par cette prestation seront locataires des salles, pour un tarif équivalant à leur demande, avec la possibilité de réserver un espace plusieurs heures, jours voire mois selon les besoins. Par exemple, pour l’Amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 5 000 participants, comptez 1 200 euros le mois.

« C’est une plateforme unique, nous avons réussi à recréer l’univers événementiel, se félicite Alain Gargani. C’est un nouveau monde qui s’ouvre virtuellement, permettant aussi aux participants de retrouver les replay après leur passage sur le site, chose qui n’est pas possible habituellement. Pour rendre accessible notre plateforme au plus grand nombre, nous avons décidé de la proposer également en marque blanche. Chacun pourra donc y travailler en autonomie. C’est une innovation que nous voulons rendre accessible à tous, nous ouvrons ainsi le champ des possibles »

Le lancement officiel d’Alga se fera jeudi 19 novembre à 8h30 sur le site www.alga.live.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !