Pour soutenir l’activité économique face à la crise, la Ville de Marseille vient de lancer la plateforme en ligne « consommons local », en partenariat avec les associations de commerçants et la Chambre de métiers et de l’artisanat des Bouches-du-Rhône.

La deuxième phase du confinement a entraîné la fermeture des commerces dits « non-essentiels ». À quelques semaines des fêtes de fin d’année, et pour soutenir le commerce local fortement impacté par la crise sanitaire, la Ville de Marseille a mis en place la plateforme « consommons local ».

En ligne sur le site de la Ville depuis ce vendredi 13 novembre, elle répertorie les enseignes et les produits des commerçants marseillais.

« L’objectif de cette plateforme web est de promouvoir les commerces de proximité en défendant le « consommer local » et en proposant différents services d’achat adaptés à la situation (click & collect, livraison, e.shop) », explique la municipalité.

Déjà 400 produits à shopper

« C’est une plateforme 100% Ville de Marseille, se réjouit Rebecca Bernardi, adjointe en charge du commerce, de l’artisanat et des noyaux villageois. Elle a été créée par le service informatique et le service commerce, et établie avec les associations de commerçants et la Cmar. Au fil des journées, les commerçants nous ont fait parvenir leurs fiches-produits, et les renseignements liés au confinement, car certains ont la chance d’avoir des sites déjà en activité, et d’autres sont sur les réseaux sociaux. »

Pour le lancement, plus de 400 produits à shopper issus de commerces indépendants marseillais y sont référencés. « Et on reçoit tous les jours de nouvelles fiches, car le but naturellement est de rassembler le plus de commerces et d’artisans sur tous les secteurs ».

Les articles apparaissent sous forme de vignettes photos, en-dessous desquelles le prix est indiqué. En cliquant sur la photo, le client accède au descriptif de l’article, ainsi qu’au lien vers la boutique en ligne du commerçant (ou ses coordonnées téléphoniques s’il ne possède pas de boutique en ligne pour un retrait en click & collect ou une livraison).

Un formulaire en ligne permettra aux commerçants qui souhaitent également participer à l’opération de proposer des produits qui seront ajoutés au site.

Exonération de la redevance pour novembre

En parallèle de cette « vitrine », la Ville s’est rapprochée du service “Solocal” des Pages jaunes pour « avoir un recensement de tous les commerçants de Marseille. Histoire d’être complet et équitable. Pour que la personne qui se balade sur le site découvre des produits chouettes, mais si elle veut aller plus loin et savoir quel commerce est ouvert dans son quartier et comment elle peut se procurer les produits, elle puisse aller sur ce second lien ».

Par ailleurs, la Ville de Marseille a décidé d’exonérer la redevance pour les commerces n’occupant pas le domaine public à cause de leur fermeture obligatoire durant le confinement, durant le mois de novembre.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !