L’adjoint aux sports de la Ville de Marseille, Sébastien Jibrayel, annonce que des études de faisabilité vont être lancées en 2021 pour la réhabilitation de la piscine Nord et de celle de Luminy. Il espère les voir rouvrir avant la fin du mandat, avec l’aide de toutes les collectivités.

La piscine de Luminy et la piscine Nord. Aux deux extrémités géographiques de Marseille, ces deux piscines font office de symboles de l’abandon des équipements sportifs dans la ville. La première, située aux portes des calanques a fermé en 2009 pour des raisons de sécurité et une remise aux normes. Elle n’a jamais rouvert depuis. La seconde, située à la Madrague-Ville, est fermée pour cause d’obsolescence depuis 2010.

Alors que la deuxième ville de France ne compte que 15 piscines, dont les fermetures se répètent, la réhabilitation de ces deux équipements a été au centre du programme de campagne du Printemps marseillais avant de conquérir la mairie. Alors que le nouvel adjoint aux sports, Sébastien Jibrayel, présentait aujourd’hui la réouverture de la piscine Vallier fermée depuis fin 2019, il a annoncé la volonté de réhabiliter les deux équipements à l’abandon.

SPORT : FAVORISER LA PRATIQUE SPORTIVE POUR TOUS

✅ Construction et rénovation des équipements sportifs

✅ Réouverture de la piscine nord

https://printempsmarseillais.fr/notre-programme/sport-sante-bien-etre/

Publiée par Printemps Marseillais 15/16 sur Vendredi 26 juin 2020

Lancer une étude de faisabilité début 2021

« J’estime qu’on n’apprend pas à nager à la mer, comme je l’ai entendu souvent ces dernières années. On apprend à nager en piscine municipale », a déclaré l’élu. « On va mettre tous les moyens en œuvre pour permettre aux enfants, dès six ans, de pouvoir apprendre à nager dans des bassins municipaux ». Pour cela, il entend lancer « petit à petit les travaux nécessaires qui permettront d’ouvrir des bassins [déjà existants, ndlr] ».

Mais il entend également « en créer aussi », évoquant les piscines Nord et Luminy. « On présentera un rapport au Conseil municipal, certainement en début d’année [2021, ndlr], pour lancer une étude de faisabilité sur ces deux piscines ».

, Réhabilitation des piscines Nord et de Luminy : la Ville veut lancer une étude de faisabilité en 2021, Made in Marseille
La piscine Nord

Métropole, Département, Région, État : tout le monde doit mettre la main à la poche

« C’est un chantier colossal », tempère l’adjoint aux sports. Il prend ses précautions avant d’annoncer un calendrier trop optimiste pour la réouverture des deux piscines : « on espère y arriver sur la durée du mandat ».

Car il faudra convaincre de nombreux partenaires de mettre la main à la poche, pour des réhabilitations à plusieurs millions d’euros chacune au bas mot. « Il y a une vraie volonté municipale, mais on ne peut pas le faire seuls », affirme-t-il avant d’égrener les partenaires qu’il compte réunir une fois l’étude rendue : « La Métropole, le Conseil départemental, la Région, et l’État. Notamment à travers l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) pour la piscine Nord, car elle est dans son périmètre ».

Concernant la piscine de Luminy, durant la campagne municipale 2020, le maire LR des 9-10, Lionel Royer-Perreaut, affirmait avoir le soutien financier de la présidente du Département, Martine Vassal (LR également). De son côté, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier (LR) déclarait publiquement vouloir aider financièrement à sa rénovation.

Du côté des aides gouvernementales, Sébastien Jibrayel assure avoir déjà envoyé une lettre au ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer « afin que l’État vienne accompagner et permettre de rénover ces équipements sportifs indispensables aux Marseillais. Il n’y a pas que le foot à Marseille ». À suivre donc.

Loïs Elziere avec Maroine Jit

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !