Espace de coworking, de boutiques, pôle culturel dédié à la photographie… Les projets de réhabilitation de l’église Saint-Martin d’Arenc se sont succédés depuis son rachat par le Département en 2018. Une nouvelle étude a été lancée en début d’année, et porte sur un périmètre plus large.

Une grue en activité, un ouvrier sur le toit… Il y a du mouvement du côté de l’église Saint-Martin d’Arenc depuis la semaine dernière. Les habitants et observateurs avertis n’ont pas manqué de le remarquer. Ils se demandent s’il faut y voir le lancement d’un projet de réhabilitation de ce monument désaffecté depuis plus de 40 ans.

Mais pour l’instant, comme nous le précise le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, propriétaire du bâtiment depuis 2018 : « Les interventions en cours ces jours-ci sur l’église d’Arenc ne portent que sur de l’entretien courant ».

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
Un ouvrier effectue des réparation sur le toit de l’église

D’un espace de coworking à un pôle culturel autour de la photographie

Depuis la désacralisation du site avec son rachat au diocèse de Marseille par le Département, plusieurs projets ont été annoncés. Dès 2018, 4 millions d’euros étaient alloués par la collectivité pour transformer le lieu en espace de coworking, d’exposition et de conférence avec boutiques, buvette et régie vidéo. Il  devait accueillir « des expositions, de la photo, des concerts, des opérations de médiation avec des ateliers numériques et de lectures », nous précisait Solange Biaggi, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’aménagement du territoire de Marseille.


À lire aussi :

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
L’église d’Arenc, fermée depuis 40 ans, va être transformée en coworking et lieu d’exposition

En 2019, une nouvelle consultation devait envisager un pôle culturel autour de la photographie et des arts numériques sur le site. Depuis, les choses semblent avoir évolué, comme le quartier alentour. Avec l’extension du périmètre d’Euroméditerranée, l’église tient une position centrale dans l’opération d’aménagement de grande envergure.

Les Archives départementales à ses côtés proposent des espaces de travail, d’exposition, et ses “jardins de lecture” s’étendent au pied de l’église, accueillant le bibliobus. Non loin, le nouveau cinéma de la Joliette, en plus de son offre culturelle, accueille de nombreux événements.

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
Entre l’église et les jardins de lecture,, l’espace réservé au bibliobus pourrait devenir une allée traversant les jardins pour rejoindre les Archives départementales

« créer un lieu d’échange et de dialogue multiculturel »

La collectivité reconsidère donc aujourd’hui la vocation du site : « en début d’année, le Département et Euroméditerranée ont décidé d’élargir le périmètre de l’étude pour intégrer tout le potentiel de développement de ce quartier ». Exit le projet de coworking et de pôle de photographie ? Les deux institutions gambergent, et « poursuivent, ensemble, les travaux d’études et de programmation à l’échelle d’un périmètre élargi pour prendre en considération toutes les dimensions de l’évolution actuelle et future de ce quartier ».

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
L’église d’Arenc à côté des Archives départementales

Maître d’ouvrage dans la réhabilitation du quartier, Euroméditerranée indique sur son site que l’objectif serait de « créer un lieu d’échange et de dialogue multiculturel sur le modèle du couvent des Bernardins à Paris ». L’établissement public évoque certainement le Collège des Bernardins.

Ce dernier propose depuis la fin de sa restauration en 2008, des expositions d’art contemporain, de la musique, des performances, des activités pour le jeune public, des rencontres et débats à travers des colloques, des conférences et des tables rondes. Il a toutefois préservé un dimension religieuse, avec une formation théologique et biblique, qui ne devrait pas prendre place dans l’église d’Arenc, nous fait-on savoir du côté du Conseil départemental.

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
Les jardins de lecture

« Les abords de l’église pourraient être reboisés dans l’optique de créer un espace vert significatif dans ce quartier », précise également Euroméditerranée. Et le Département de rajouter : « Ainsi l’esplanade des archives, les jardins de lecture et le jardin de l’église Saint-Martin d’Arenc offriront un ensemble vert et paysager de plus d’un hectare ». En effet, les 3 320 m2 du jardin voisin pourraient s’étendre aux abords de l’Église.

, Une nouvelle étude pour l’avenir de l’église d’Arenc et ses jardins, Made in Marseille
Les jardins désaffectés au pied de l’église pourraient s’ouvrir en continuité des jardins de lecture

Quoiqu’il en soit, avec ces nouvelles études, il faudra encore un peu de patience pour connaître dans les détails la nouvelle vocation de l’Église Saint-Martin d’Arenc.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !