Ce soir à 20h, lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement national plus souple que celui du mois de mars, qui prend effet dès demain soir minuit et jusqu’au 1er décembre, entrainant de ce fait la fermeture des bars, des restaurants et commerces non-alimentaires.

C’est officiel, avec le reconfinement généralisé à toute la France que vient d’annoncer Emmanuel Macron, les bars, les restaurants, les commerces non-alimentaires, les cinémas, les théâtres et autres lieux de loisirs ferment leurs portes pour 4 semaines minimum. La vente à emporter et les livraisons à domicile seront privilégiées pour les restaurateurs. Certaines contraintes pourront être allégées, notamment pour les commerces, d’ici quinze jours, en cas d’embellie sanitaire.

Ce n’est pas un confinement total puisque les crèches, écoles, collèges, lycées, et les entreprises restent ouvertes. Ces dernières étant fortement incitées à mettre en place le télétravail, qui devient quasi obligatoire. Les universités, en revanche, doivent fermer et mettre en place l’enseignement à distance.

Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront, quant à eux, à bénéficier du chômage. « Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant public, notamment les bars et restaurants, seront fermés », a indiqué Emmanuel Macron, promettant même que la « réponse économique » sera poursuivi. « Elle sera même plus importante qu’en mars pour une petite entreprise fermée administrativement avec la prise en charge de 10 000 euros par mois de leur perte en chiffre d’affaires ».

« Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner. L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », a poursuivi le chef de l’Etat.

Déplacements réduits, mais tolérance pour les retours de vacances

Les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités dans le strict respect des mesures sanitaires. Les cimetières resteront ouverts.

Une attestation sera nécessaire pour se déplacer. Les réunions privées seront exclues. Il y aura une tolérance pour les déplacements ce week-end, pour faciliter les retours de vacances.

Selon les données révélées, hier, par Santé publique France, la moitié des lits de réanimation dans les hôpitaux sont désormais occupés par des malades de la Covid-19. Cette tendance devrait se renforcer, puisque 33 000 nouveaux cas ont été répertoriés ces dernières 24 heures. Un chiffre record depuis le mois d’avril.

Jean Castex, Premier ministre, s’exprimera demain à 18 h 30 pour détailler les mesures présentées, ce soir, par Emmanuel Macron, qui a affirmé que « tous les quinze jours, nous ferons le point sur l’évolution de l’épidémie. Nous déciderons, le cas échéant, de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !