Avant-hier soir, les représentants des métiers de l’hôtellerie-restauration annonçaient en avant première la réouverture des restaurants dès aujourd’hui à Marseille et Aix-en-Provence. Hier soir, ils dévoilaient de nouvelles mesures portant sur la réouverture des bars dès le mardi 6 octobre.

Suite à une réunion ce soir sous la présidence de Monsieur Mirmand, Préfet de Région et Préfet des Bouches du Rhône, en présence de Madame Joissains, Maire d’Aix en Provence, j’ai le plaisir de vous informer de la position de Monsieur le Préfet, à savoir : à compter du mardi 6 octobre 2020, les Débits de Boissons pourront ouvrir sur tout le département des Bouches du Rhône. A la condition : du respect des gestes barrières, de l’application stricte du protocole sanitaire et de l’obligation des consommations à table” annonce Bernard Marty, Président de l’UMIH 13 et PACA Corse. La consommation au comptoir, la consommation debout, les déambulations verres à la main, en intérieur ou en extérieur demeureront quant à elles interdites.

Je m’adresse ici a nos amis cafetiers et en appelle à leur responsabilité et à un comportement exemplaire comme ils l’ont toujours fait pour respecter la règle, comme le feront les restaurateurs et le hôteliers et ainsi continuer à pouvoir travailler en toute sécurité. N’oublions pas nos amis hôteliers : le service du petit déjeuner est autorisé et se servir au buffet redevient possible sous réserve de l’application stricte des geste barrières. Et surtout n’oublions pas nos amis discothécaires, pour qui nous continuons à œuvrer pour une réouverture la plus rapide possible” conclut-il.

Les termes de l’arrêté ont été affinés. L’arrêté de ce jour autorise les débits de boisson et restaurants à ouvrir jusqu’à 1 heure du matin en limitant leur activité exclusivement au service assis et à table en intérieur comme en extérieur. Aucun service au comptoir et consommation debout n’est autorisé. Ils ne pourront pas accepter plus de 6 personnes à la même table et devront respecter un mètre entre chaque chaise. C’est pour répondre à cette obligation que nous avions, dés le mois de juillet, autorisé l’agrandissement des terrasses. Le port du masque pour le personnel et pour les clients amenés à se déplacer dans l’établissement reste bien évidemment obligatoire. Sous 48 heures, après consultation du conseil scientifique, nous devrions obtenir des précisions” précise Maryse Joissains dans la soirée. Enfin j’ai attiré l’attention des autorités sur la situation catastrophique des salles de sport. Le préfet nous a précisé que ce point était en cours de discussion au niveau national“.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !