Les hôpitaux publics de Marseille (AP-HM) et l’Agence régionale de santé (ARS) ont dressé un état des lieux de la situation sanitaire à Marseille et sur le territoire. Malgré une situation tendue, le dispositif hospitalier semble aujourd’hui à la hauteur et la prise en charge des patients s’est améliorée.

En fin de semaine dernière, l’ARS Paca dévoilait les chiffres concernant le niveau de l’épidémie à Marseille. Le taux d’incidence, à savoir le nombre de nouveaux cas dans la population, était de 281 cas positifs / 100 000 habitants pour un seuil d’alerte fixé à 50 par Santé Publique France. Avec une inquiétude du côté des plus de 65 ans, à 377 / 100 000, contre 366 la semaine précédente.

Les hôpitaux de Marseille se sont adaptés et la situation est« maitrisée », selon Dominique Rossi, président de la Commission Médicale d’Etablissement de l’AP-HM. Aujourd’hui, 211 lits sont ouverts pour les patients atteints de la Covid-19, dont 52 lits de réanimation. Dans le cadre de ce dispositif, 168 patients Covid sont hospitalisés à l’AP-HM dont 46 en réanimation.

Évolution des patients Covid-19 à l’AP-HM

  • 14 Août : 21 patients Covid dont 3 en réanimation
  • 31 aout : 66 patients Covid dont 15 en réanimation
  • 15 septembre : 135 patients Covid dont 29 en réanimation
  • 26 septembre : 177 patients Covid dont 43 en réanimation
  • 27 septembre : 177 patients Covid dont 44 en réanimation
  • 29 septembre : 168 patients Covid dont 46 en réanimation

Tous les services de l’hôpital maintenus

« On accueille tous les malades », précise Dominique Rossi, expliquant que les services hors Covid fonctionnent normalement. Les médecins présents lors de la conférence ont rappelé que l’organisation est aujourd’hui tout autre que lors de la première vague, avec une adaptabilité supérieure.

Elle permet de prendre en charge tous les patients, pour éviter de voir s’accumuler ou s’aggraver des pathologies non Covid comme lors de la crise en mars. Une vingtaine de médecins supplémentaires sont en renfort sur le territoire (16 à l’AP-HM), ainsi qu’une centaine de personnels hospitaliers. 

D’autre part, la prise en charge de la maladie semble s’être améliorée, notamment grâce à la technique d’oxygénation à très haut débit « qui permet au patient de passer un cap » et éviter l’intubation, selon Lionel Velly, anesthésite-réanimateur à l’AP-HM. « Lors de la première vague, deux tiers des patients étaient intubés, aujourd’hui on est descendu à 50 % ». La durée de séjour moyenne en réanimation est de 8 jours lorsqu’il n’y a pas d’intubation, contre « 21 jours lorsqu’il y a intubation ». Ce qui permet un meilleur roulement pour éviter la saturation des lits de réanimation. 

, Covid : malgré la tension, la situation est « maîtrisée » dans les hôpitaux de Marseille, Made in Marseille
La conférence s’est tenue en ligne, mesures sanitaires obligent

« Ce n’est pas une maladie du vieillard »

Dominique Rossi dresse le bilan des décès du coronavirus dans la cité phocéenne : « il y en a eu 24 sur un mois, du 15 août au 15 septembre, contre 24 ces quinze derniers jours ».

Et si la moyenne d’âge est de 80 ans pour les décès, « 45 % des hospitalisés Covid en réanimation ont moins de 65 ans », précise Lionel Velly, rappelant que deux enfants sont passés par là depuis le 15 août. « Et lorsqu’on a 50 ans, un passage en réanimation Covid, ce n’est pas rien, on met des mois à s’en remettre ».

« Il y a des formes très graves quel que soit l’âge », reprend Dominique Rossi, « ce n’est pas une maladie du vieillard ».

Les urgentistes se disent en tension : « Hors crise sanitaire, les réanimations à l’AP-HM sont déjà pleines à 90 %, auxquelles s’ajoute en plus le flux de patients Covid », explique Dominique Rossi. Ainsi, des opérations lourdes ont été déprogrammées, comme des transplantations ou des chirurgies cardiaques. « Ce ne sont pas des urgences mais des interventions qui peuvent être reportées, pour des maladies complexes qui nécessitent une hospitalisation et un passage en réanimation » explique le président de la commission médicale de l’AP-HM. Une dizaine d’interventions ont été reportées cette semaine.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !