Au lendemain des annonces d’Olivier Véran sur la fermeture des bars et restaurants de la “Métropole Aix-Marseille” à partir du samedi 26 septembre et pour une durée minimum de 15 jours, le Préfet recevait cet après-midi les responsables d’organisations patronales et les élus locaux.

Le patron de l’UPE 13, Philippe Korcia, a rencontré le Préfet de région afin de faire remonter les doléances des entreprises de la Métropole. Il a obtenu que la restauration rapide puisse poursuivre son activité.

Lors de sa rencontre avec le représentant de l’État, il a demandé que la fermeture des restaurants soit effective samedi à minuit et non vendredi soir, afin de permettre aux restaurateurs d’écouler leurs stocks. « Nous avons demandé que les restaurants de vente à emporter puissent poursuivre leur activité. Et nous avons obtenu que tous les restaurants d’entreprise puissent rester ouverts », confie-t-il.

Pour lui, cette situation reste « une catastrophe économique ». Afin d’éviter les faillites, le président de l’Union patronale a demandé la prise en charge par l’État des loyers et de la perte d’exploitation, avec des démarches simplifiées. « Le préfet fera remonter ces demandes à Bruno Le Maire », poursuit Philippe Korcia.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !