Ce matin, Didier Raoult accueillait Martine Vassal et Michèle Rubirola à l’IHU Méditerranée Infection pour une conférence sur la situation du Covid à Marseille. Les deux élues réclament plus de concertation avec l’Etat, alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran est à Marseille en fin de journée.

Nous avons besoin du soutien de l’Etat et que les décisions se prennent dans la concertation” a déclaré la maire de Marseille Michèle Rubirola, après avoir décliné une série de mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid 19 à Marseille et dans le département. L’élue a annoncé la distribution de “500 000 masques réutilisables dans les mairies de secteurs, en priorité aux personnes les plus vulnérables” et l’organisation de “dépistages gratuits”.

Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille-Provence, a annoncé qu’un masque sera donné à chaque bénéficiaire du RSA et à chaque collégien dès la rentrée scolaire.

Les deux femmes ont vivement réagi aux mesures mises en place par le gouvernement à Marseille, à savoir le port du masque obligatoire sur l’espace public et la fermeture des bars et restaurants entre 23h et 06h. Selon Michèle Rubirola, un reconfinement à Marseille serait “inenvisageable“, soulignant qu’à Paris le reconfinement n’est pas envisagé.


  • Retrouvez la carte des lieux où se faire dépister à Marseille ici
  • Retrouvez les lieux de dépistage gratuit à Marseille ici

Didier Raoult à quant à lui dénoncé un taux de mortalité 2 fois moins élevé à Marseille par rapport à Paris et présenté ses derniers chiffres de l’IHU. Il a insisté sur la nécessité de “répondre avec calme et optimisme” en précisant que l’IHU réalise actuellement 3000 tests chaque jour, et que sept personnes seulement sont en réanimation à la Timone.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !