Vous êtes un adepte de la sieste après le repas de midi avant de retourner au boulot, mais impossible de faire ça sur votre lieu travail. Alors ce tout nouveau concept est fait pour vous. La Siest’in a ouvert le mardi 29 septembre au 47 boulevard Paul Peytral (6e), tout près de la place Estrangin. Made in Marseille est allé poser quelques questions à ses fondateurs, Arnaud et Matthieu. Reportage.

La Siest’in c’est quoi ?

La Siest’in est le premier bar à sieste de Marseille, mais c’est aussi un espace de restauration dans lequel on peut manger.

Selon ses fondateurs “Le concept consiste à prendre le mot “restauration” au pied de la lettre, de manière à ce que la personne puisse se restaurer rapidement avec des tartines, sandwichs et salades ainsi que de délicieuses pâtisseries maison.”

sieste, [La Siest’in] Insolite, le premier bar à sieste ouvre à Marseille !, Made in Marseille

Suite au déjeuner, le client peut choisir parmi les options suivantes :

  • Aller faire la sieste dans l’une des 6 cabines décorées à l’effigie d’un continent (hamac, lit de camps, matelas ou transat).
  • Profiter du salon de thé réalisé avec des fauteuils de cinéma ainsi qu’une bibliothèque en “livre-service”
  • Prochainement, les clients pourront profiter des services d’un professionnel type “sophrologue” ou “ostéopathe” qui aura une salle dédiée.

Quelle meilleure salle d’attente qu’un salon de thé ? L’ensemble des produits est fait maison ainsi qu’une grande partie des meubles d’où un concept fait maison “de la décoration à l’assiette”.

sieste, [La Siest’in] Insolite, le premier bar à sieste ouvre à Marseille !, Made in Marseille

sieste, [La Siest’in] Insolite, le premier bar à sieste ouvre à Marseille !, Made in Marseille

Pourquoi un bar à sieste à Marseille ?

L’idée qui vient des deux associés Arnaud et Matthieu, des jeunes entrepreneurs de 28 ans. Elle leur est venue lors de leur stage de fin d’études, ils nous expliquent.

Nous étions en stage de fin d’étude chez un grand promoteur immobilier aux Docks. La plupart des salariés prolongeaient leur pause autour d’un café après le déjeuner et se plaignaient du fameux coup de barre. Une phrase revenait souvent “combien je donnerais pour faire une sieste ?”.  Et comme on s’ennuyait vraiment pendant ce stage, on a décidé de créer ce bar à sieste en le rattachant à ce qui nous paraissait le plus logique : la restauration.

Selon eux, si la pratique est extrêmement répandue dans les entreprises anglo-saxonnes et asiatiques, la sieste au sein de l’entreprise se heurte à certaines réticences en France où elle est souvent assimilée à de la fainéantise ou de la paresse.

Les cabines pour faire la sieste

Il y en a 6 de tous les styles et elles sont au tarif de 5 euros la demi-heure.

Aux Etats-Unis, les entreprises Apple, Nike ou Google ont été des pionnières en la matière. En France, certaines ont déjà installé un espace dédié au sein de leurs locaux (Orange, Novius…). Abu Dhabi propose également ce service au sein de son aéroport.

Leur objectif n’est pas de faire évoluer les mentalités ou les mœurs mais bien de développer une offre qui prendra en compte une certaine demande. Si la sieste est mal perçue au sein de l’entreprise, ses bienfaits n’ont jamais été contestés, d’où la pertinence de délocaliser ce service aux entreprises. D’autant que l’emplacement choisi bénéficie d’un bon positionnement puisqu’il est à proximité immédiate de plus de 3 500 employés, au cœur du centre-ville de Marseille.

On leur souhaite de réussir leur pari !

Pour info, saviez-vous que le mot sieste vient de l’espagnol siesta, et celui-ci du latin sexta, qui signifie « la sixième » [heure du jour] ? Heure à laquelle la fatigue apparaît naturellement et l’attention diminue (que l’on ait, ou non, déjeuné).


sieste, [La Siest’in] Insolite, le premier bar à sieste ouvre à Marseille !, Made in MarseilleLa Siest’In
47 bd Paul Peytral
13006 Marseille
De 9h à 18h

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !