Lionel Royer-Perreaut, maire (LR) sortant et fraichement réélu dans les 9e et 10e arrondissements, vient tout juste d’annoncer sa candidature au poste de maire de Marseille, quelques heures après le retrait de Martine Vassal au profit d’un autre candidat LR, le député Guy Teissier.

Cette élection municipale marseillaise nous réserve décidément bien des surprises. Quelques heures après le retrait de Martine Vassal, (qui était arrivée deuxième dimanche soir derrière Michèle Rubirola du Printemps Marseillais), préférant laisser sa place au député LR Guy Teissier, doyen du conseil municipal et faisant “consensus” pour “rassembler les modérés” de la droite et du centre, c’est au tour de Lionel Royer-Perreaut, de sortir du bois et de présenter sa candidature à la mairie de Marseille. “J’ai été réélu, cela me confère me semble-t-il une certaine légitimité”, a-t-il annoncé dans une vidéo Facebook.

L’élu “a salué la décision de Martine Vassal“, battue dans son secteur. Avant de poursuivre “Ce que je comprends moins, c’est qu’elle ait décidé seule de désigner Guy Teissier comme celui qui devrait être le candidat pour samedi prochain au nom de notre famille politique. Nous n’avons pas eu de réunion, pas eu d’entente, de contact, c’est quelque chose qui ne manque pas de me surprendre car ce n’est pas la conception que j’ai de la politique. J’ai décidé d’être candidat à la fonction de maire samedi, parce que je ne peux pas soutenir la candidature de Guy Teissier, parce qu’il n’a pas été candidat et élu par les Marseillais pour être maire d’arrondissement, ni maire de Marseille. On ne peut pas transformer un déni démocratique en un autre déni démocratique, et je ne peux pas soutenir sa candidature parce que je sais qu’il y a des ententes avec le Front National“.

Suite à cette candidature, Christian Jacob, président des Républicains a appelé en début de soirée dans l’AFP  “tout le monde au sens des responsabilités”, demandant “le dialogue et la discussion” (…) il n’est pas question de faire d’alliance avec le Rassemblement national, pas plus qu’avec la France insoumise“.

Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Stéphane Ravier, candidat du Rassemblement national de rétorquer, invitant dans un communiqué, à “la formation d’un pacte marseillais nécessaire pour que l’extrême-gauche la plus sectaire ne s’abatte pas sur notre ville”. Et à Martine Vassal de lui répondre : “Les déclarations de Stéphane Ravier sur la possibilité d’un “pacte marseillais” sont une nouvelle illustration de l’état d’esprit et de l’indécence de cet élu d’extrême-droite, qui flirte toujours entre irresponsabilité et provocation. (…) Notre combat pour Marseille s’est toujours inscrit contre les extrêmes, de gauche comme de droite. Ce sont nos listes qui ont arraché les 13e et 14e arrondissements à l’idéologie du Front National et j’en suis particulièrement fière. Tant que je serai en responsabilité, il n’y aura jamais le moindre accord, jamais la moindre discussion, jamais la moindre compromission avec l’extrême droite“.

En réponse à la candidature de Lionel Royer-Perreault, l’élue répond “Jamais la droite républicaine, au risque de signer son arrêt de mort, ne devra faire d’autre choix que de combattre l’extrême droite qui rejette l’autre et remue les vieilles haines, l’extrême droite qui dénonce les problèmes mais n’apporte jamais aucun remède. Au-delà des fausses informations qui ont pu être distillées et agitées par certains qui souhaitent conduire Marseille à sa perte par de tristes calculs politiques, par rancoeur et par vengeance personnelle, j’appelle tout le monde à la mesure et à la responsabilité. Avec l’ensemble des conseillers municipaux « Une volonté pour Marseille », nous soutiendrons sans réserve la candidature de Guy Teissier samedi à l’occasion de l’élection du Maire de Marseille“. Avant de conclure “Jamais, il n’y aura la moindre alliance avec le Front National que nous combattons. Et si ses voix de ses représentants venaient un jour à se porter sur l’un de nos candidats, je demanderai à ce qu’il démissionne immédiatement et n’accepte pas de se maintenir avec ces voix de la honte“.

A lire aussi

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !