L’AP-HM (hôpitaux de Marseille) vient de lancer son projet de construction d’un nouveau bâtiment sur le site de la Timone, comprenant une maternité, un hôpital pédiatrique et un service de médecine hyperbare, qui doit voir le jour à l’horizon 2025.

Le 10 juin, l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) lançait un appel d’offres pour une “mission de Programmation et d’Assistance Technique à Maîtrise d’Ouvrage (Atmo) pour la construction d’un ensemble immobilier comprenant une maternité de niveau 3, un hôpital pédiatrique, un service d’hyperbarie et la logistique associé”, comprenant ainsi la gestion du préprogramme et la faisabilité, la programmation technique détaillée, l’assistance au suivi des études de conception et l’assistance au suivi des travaux.

Le nouveau bâtiment regroupera sur un même lieu : une maternité et un hôpital pédiatrique dont les services sont aujourd’hui répartis sur deux sites, à La Timone et à La Conception. Il sera en lien avec le bloc médico‐technique (BMT‐Timone 2).

Après avoir mené les études au stade diagnostic et faisabilité de restructuration de l’IGH Enfant en parallèle de celles de l’IGH Adultes, ayant constaté la complexité de réalisation des travaux, l’APHM a décidé la reconstruction de l’hôpital pédiatrique en lien avec le projet de maternité, créant ainsi un bâtiment Femme Enfant. Cette hypothèse a reçu l’accord de l’ARS” explique l’AP-HM dans son appel d’offres.

Le futur bâtiment s’étendra sur environ 30 000 m2 et sera construit en lieu et place d’un vieux bâtiment en partie inoccupé, qui abrite aujourd’hui les services d’ophtalmologie de La Timone, qui seront réinstallés à l’hôpital Nord et à la Conception.

, L’AP-HM lance son projet de nouvel hôpital pour enfants avec maternité à La Timone, Made in Marseille
En rouge, le bâtiment existant qui accueille les services vétustes, en bleu, l’actuel bâtiment des services ophtalmo qui deviendra le futur grand hôpital femme-enfant.

Le contexte : une volonté de regrouper des services dispersés sur le territoire

Pour la maternité, l’AP-HM a pris la décision de regrouper les services de Gynécologie Obstétrique et Néonatologie sur le site de la Timone, car actuellement “l’éclatement des différents services génère des contraintes fonctionnelles et budgétaires que l’AP-HM souhaite minimiser” précise l’appel d’offres.

Le bâtiment abritant le service de Gynécologie Obstétrique est obsolète et inadapté à l’activité, et le service de Néonatologie est dans un bâtiment livré sur ce site en 2005 relié par une passerelle au bâtiment de la maternité au niveau du bloc opératoire. De plus, la chirurgie pédiatrique se fait sur le site de la Timone nécessitant des transports lourds en SAMU pédiatrique“.

Pour l’hôpital pédiatrique, le bâtiment existant occupe un immeuble de grande hauteur datant de 1974, vétuste. Deux hypothèses avaient été envisagées : la réhabilitation de l’existant ou la reconstruction. L’étude préalable “a démontré la pertinence de la reconstruction compte tenu du coût élevé de restructuration et de l’excédent de surfaces de l’IGH Enfants existant” précise le document. Enfin, la nécessaire reconstruction de la maternité conduit à la reconstruction d’un bâtiment unique associant les deux prises en charge sur le site de La Timone renforce cette efficience.

Le service de médecine hyperbare est actuellement et historiquement installé sur le site des hôpitaux Sud. L’AP-HM a pris la décision de déplacer celui‐ci sur le site de la Timone au voisinage immédiat d’un SAU et de lits de réanimation.

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !