Ce 8 juin, à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans, les associations World CleanUp Day Marseille et 1 déchet par jour organisent un ramassage à côté de la plage de l’Huveaune. Ensuite, les déchets seront triés et envoyés au recyclage.

Le 8 juin prochain se déroule la Journée Mondiale des Océans. A cette occasion, les associations World CleanUp Marseille et 1 déchet par jour invitent les Marseillais à ramasser les déchets sur la plage de l’Huveaune.

Dès 18h, à l’entrée du Parc Borély, les bénévoles seront accueillis et séparés en groupes de dix personnes. La création de ces groupes permettra une meilleure organisation sur le ramassage des déchets mais aussi un meilleur respect des distanciations. Ensuite, le ramassage durera entre 1h et 1h30 et sera suivi de la mise en commun et du tri. Enfin, les bénévoles termineront la soirée sur un apéro participatif zéro déchet.

« C’est une action importante, d’autant plus en période de post-confinement, exprime Bruno Henriques, co-organisateur de l’événement. Les chiffres et les images de la pollution ont bien montré l’impact que nous avons. De plus, c’est aussi une occasion pour les personnes d’avoir à nouveau du contact social, le tout pour la bonne cause ». En effet, les données sur la qualité de l’air ou les images d’un ciel anormalement clair, notamment en Chine, durant le confinement a permis a beaucoup de personnes de se rendre compte de l’impact que chacun a sur l’environnement.

« Un pas en arrière au lieu de trois en avant… »

Si les mers, plages et océans ont toujours été des nids à déchets, elles ont besoin de nous pour que cela change. C’est le cas depuis des années et la réouverture des plages risque d’accentuer ce besoin. En plus des déchets habituels retrouvés (bouteilles en plastique, mégots, sacs réutilisables, etc) s’ajoutent maintenant masques et gants. « Nous avons l’impression de faire un pas en arrière au lieu de trois en avant, continue le gérant de l’association World CleanUp Day Marseille. On retrouve des masques et gants partout. Pour un masque, on compte 450 ans pour qu’il disparaisse, peut-être même plus ».

Si aucun objectif chiffré n’est fixé, les associations cherchent un nouvel éveil sur l’impact que chacun peut avoir. Cette action est aussi la première d’une série sur la saison estivale qui se terminera par le World CleanUp Day à la mi-septembre.

Rendez-vous à 18h, en face du parking véliplanchiste à l’entrée du Parc Borély.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !