Le port de Marseille-Fos confie la réalisation du nouveau terminal international du Cap Janet à quatre entreprises marseillaises. Le chantier devrait débuter cet été pour une mise en service en 2022.

Pour améliorer la lisibilité des circuits et les conditions d’accueil des passagers, le Port de Marseille Fos et la Métropole, en partenariat avec l’Etat, la Région et le Département, ont le projet de regrouper ces 2 exploitations sur un seul lieu : le premier se situe en face de la cathédrale de la Major et le second au niveau du Cap Janet. Ce trafic passagers génère 400 escales réparties actuellement sur ces 2 sites.

Le site de Cap Janet a été retenu car il présente l’accès routier le plus facile en dehors des congestions du centre-ville, pour réaliser un nouveau terminal international pour les passagers en provenance et à destination du Maghreb.

, En images – Coup d’envoi du chantier de la future gare maritime du Cap Janet cet été, Made in Marseille
© GPMM

 

Un projet à 12 millions d’euros

Après avoir obtenu fin 2019 l’avis favorable du commissaire enquêteur pour la réalisation du nouveau terminal international du Cap Janet, le port de Marseille Fos annonce ce mercredi 27 mai avoir sélectionné les entreprises Eurovia Méditerranée, GTM Sud, Isolbat et Snef pour réaliser les travaux d’un montant total de plus de 12 millions d’€.

GTM Sud prend en charge le gros œuvre d’un montant de 5,6 M€, Isolbat pour le second œuvre (1,3 M€), Eurovia Méditerranée pour la voirie et les réseaux (2,4 M€) et Snef pour les équipements techniques (3 M€). « Le choix s’est porté sur ces quatre entreprises qui ont présenté les meilleures offres au regard des critères techniques et financiers », explique le port de Marseille, dans un communiqué de presse.

, En images – Coup d’envoi du chantier de la future gare maritime du Cap Janet cet été, Made in Marseille

Un double projet

Une fois reconfiguré, le terminal Cap Janet devrait être prêt à accueillir la totalité des passagers en partance en ferry depuis Marseille pour les pays du Maghreb, trafic aujourd’hui concentré sur le bassin de la Joliette. Le port de Marseille Fos accueille chaque année environ 500 000 passagers à destination ou en provenance du Maghreb.

A cet aménagement de 20 hectares est associé à un projet d’amélioration des accès et une séparation des flux de camions et de voitures. La métropole Aix-Marseille-Provence est en charge de ce volet dont le coût est estimé à plus de 9 M€ HT.

, En images – Coup d’envoi du chantier de la future gare maritime du Cap Janet cet été, Made in Marseille

Création d’un pont au-dessus d’une voie ferrée interne au port

L’opération consiste à créer un pont au-dessus d’une voie ferrée interne au port de Marseille. Le nouveau terminal maritime international disposera donc d’un accès très direct depuis l’autoroute A55 juste après la porte 4 du port, réservés aux automobilistes.

, En images – Coup d’envoi du chantier de la future gare maritime du Cap Janet cet été, Made in Marseille

« Il intégrera un circuit d’une capacité de 3000 véhicules par jour, des modules de contrôles aux frontières renforcés et des zones de confort pour les passagers en attente ainsi qu’une gare pour les piétons pouvant accueillir 600 voyageurs », détaille le port. La voie sera également élargie pour une meilleure circulation des camions, pour le fret du GPMM. La route existante sera, quand à elle, élargie et à double sens.

Les travaux devraient démarrer dès la fin de cet été pour une mise en service en 2022. « Aujourd’hui, le Port et les entreprises entrent dans la période de préparation du chantier, souligne le GPMM. Le contexte actuel de crise sanitaire contraint à innover et trouver des solutions pour garantir à la fois la sécurité sanitaire des personnels et la tenue du calendrier.»

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !